Lot-et-Garonne: l’EDSR voit partir ses deux chefs

0
274
Barbin
Le chef d'escadron Barbin lors de son départ (Photo UNPRG 47)

L’escadron départemental de sécurité routière (EDSR) du Lot-et-Garonne a vu partir son binôme de chefs en début d’été. Le chef d’escadron José Barbin occupe désormais les mêmes fonctions en Charente-Maritime. Le capitaine Grech est nommé commandant de l’EDSR du Gers.

Le 26 Juin 2019, en présence des plus hautes autorités du département et camarades de travail, le chef d’escadron José Barbin a fait ses adieux lors d’une réception organisée dans la salle traditions du groupement de Gendarmerie départementale de Lot- et-Garonne.

Au cours de cette sympathique manifestation, le colonel Laurent Villieras, a rappelé le parcours de cet officier spécialiste de la sécurité routière. Il a souligné en trois mots les qualités de l’homme :  compétence, loyauté et humanité.

Connaissant parfaitement les arcanes de la sécurité routière grâce à un parcours professionnel assez long dans ce domaine, le chef d’escadron Barbin a su mettre à profit son expérience contribuant à une baisse significative des tués sur les routes du département. Il rejoint la Charente Maritime pour prendre le commandement de l’Escadron de Sécurité Routière de ce département. 

Adhérent à l’UDPRG 47, le chef d’escadron Barbin nous quitte pour une union voisine de la région Nouvelle Aquitaine.

La Voix du Gendarme se joint à Guy de Marchi, président de l’UNPRG du Lot-et-Garonne pour lui souhaiter ainsi qu’à sa famille une bonne adaptation dans sa nouvelle affectation.

Le capitaine Grec muté dans le Gers

Le capitaine Grec est nommé dans le Gers (Photo UNPG 47)

Le Capitaine Grech, adjoint au commandant de l’EDSR de Lot-et-Garonne a quant à lui fait ses adieux aux personnels de l’unité le 4 juillet. Il prend le commandement de l’EDSR du Gers.

Dans son discours, le colonel Laurent Villieras, a rappelé le parcours de cet officier issu du rang. Après des débuts dans la gendarmerie mobile, il opte pour la gendarmerie départementale. Attiré par la sécurité routière, il décide de postuler pour devenir motocycliste. A l’issue de son stage de formation au CNFSR de Fontainebleau,il rejoint différentes unités motos jusqu’à son arrivée en Lot- et- Garonne en 2015.

La Voix du Gendarme s’associe au président Guy de Marchi et à l’UNPRG 47 pour souhaiter au capitaine Grech une bonne installation à Auch qu’il va rejoindre avec son épouse et ses enfants.