Un conducteur de deux roues ayant volontairement fait chuter un Gendarme motocycliste le mercredi 8 septembre à Grimaud à la suite d’un refus d’obtempérer a été condamné à dix mois dont six avec sursis. En outre, une peine de trois mois avec sursis a été révoquée par le tribunal de Draguignan. Le chauffard, qui devra purger 7 mois au total, a néanmoins été laissé libre et a pu rejoindre son travail dans une boulangerie de Saint-Tropez.

Sur le même thème : Deux motocyclistes blessés après un refus d’obtempérer, le chauffard en fuite

En début d’après-midi sur la N98 situé à Grimaud, un conducteur de scooter, conduisant sans gants et le téléphone collé à son oreille, et on l’apprendra plus tard, sans permis ni assurance et sous substance illicite, refuse de se soumettre au contrôle d’un Gendarme de la brigade motorisée de la compagnie de Gassin Saint-Tropez. Lancé à 90km/h, le chauffard tente à plusieurs reprises de renverser le militaire avant de parvenir à le faire chuter au rond-point de la N98. Il prend alors la fuite. Le Gendarme Adrien G., passé tout près d’un semi-remorque, est grièvement blessé au genou, avec une rupture des ligaments croisés.“ J’étais en tenue, donc j’ai demandé qu’il se range sur le bas-côté, mais le conducteur n’a pas obtempéré” a expliqué le motard, cité par Var Matin, au tribunal correctionnel de Draguignan. 

Un appel à témoins est lancé dans Var-matin dans l’espoir de retrouver et d’interpeller le fuyard qui est arrêté le lendemain. .

Au tribunal de Draguignan, l’avocate du chauffard, MAdeline Nesliat-Delhaye, a expliqué que son client “a douze ans d’âge mental” et dénonce un geste “immature et stupide”. Face au président du tribunal, le chauffard, Tanguy, âgé de 25 ans, s’est décrit comme un “imbécile”. “J’aurai dsû faire demi-tour, je n’ai pas pensé aux conséquences” a t-il expliqué.

Condamné à dix mois de prison dont six avec sursis probatoire, le prévenu a vu une ancienne condamnation à trois mois avec sursis être révoquée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here