Le général Rodriguez lors du congrès de l'UNPRG à Agde en 2018 (Photo UNPRG)

Le Directeur général de la Gendarmerie, le général Christian Rodriguez s’adresse aux réservistes dans un message diffusé dans le Roc, le journal du réserviste opérationnel et citoyen. En leur annonçant une montée en puissance, progressive, de la Réserve, il leur déclare que la Gendarmerie aura besoin d’eux.

Le « DG » s’était déjà adressé indirectement à eux devant les députés lors de son audition par la commission des lois. Mais là, bien conscient des attentes, il leur parle directement par la voix interne et précise qu’entre 400 et 700 réservistes sont engagés quotidiennement.

Sur le même thème : Le patron des Gendarmes demande aux réservistes “ qui trépignent ” d’être patients (Vidéo)

En préambule, le chef des Gendarmes, déclare “qu’en cette période de sortie du confinement ”, il a souhaité “ s’adresser directement et spécifiquement aux réservistes opérationnels et citoyens de la Gendarmerie ”.

D’abord pour vous remercier de vos messages de soutien, des mises à disposition spontanées, de vos offres de concours, ” écrit le général d’armée Christian Rodriguez qui explique ensuite “ ce qu’il envisage » pour leur emploi dans les semaines, et les mois à venir.

vous allez avoir un rôle crucial à jouer

Revenant sur les raisons, déjà communiquées en interne mais aussi lors d’une interview par l’agence AEF du général de division Olivier Kim, commandant des réserves – pour lesquelles les réserves avaient été peu sollicitées pendant la phase de confinement, le « DG » rappelle “ que la Gendarmerie a pu, en levant les permissions, en mobilisant toutes ses ressources d’active, faire face à la vague épidémique en ménageant la capacité “ réserve ”, en prévision de la suite ”.

“ Dans un conflit, dans toute crise durable, un chef n’engage pas ses forces réservées en premier échelon, sinon on va à l’encontre même de la sémantique du mot «réserve». Il me fallait préserver mes moyens pour durer, d’autant que nous avions une inquiétude et une incertitude : la façon dont le virus allait nous frapper et obérer notre capacité opérationnelle

Mais il est vrai que nous n’avons alors pas eu besoin de vous mobiliser en masse » reconnaît le DGGN qui estime que “ la sortie très progressive du confinement ne signifie pas que la crise s’arrête, loin de là ”.

“ C’est une nouvelle phase qui commence. Depuis quelques jours, nous le constatons déjà, notre maison doit absorber la charge de travail générée par la reprise des flux et de la vie économique, dans des conditions qui sont évidemment loin d’être redevenues normales ” poursuit le 1er des Gendarmes qui assure que “ l’engagement de la réserve va donc monter en puissance, aussi progressivement ”.

« Nous sommes déjà passés de 400 à 700 réservistes engagés par jour sur le territoire national, et cette tendance va s’accroître ” précise t-il en disant aux réservistes “qu’ils vont avoir un rôle crucial à jouer dans cette période délicate ” notamment dans le cadre de l’opération #RépondrePrésent “ qui n’a rien perdu de sa pertinence, bien au contraire ”.

Ce n’est qu’avec le concours de la réserve que l’active pourra tenir.

Le général Rodriguez évoque aussi la période estivale “ et avec elle la nécessité – encore – de répondre présent pour assurer notamment la sécurité publique dans les zones littorales, ou sécuriser les éventuelles manifestations sportives.”.

“ Encore une fois, nous aurons besoin de vous et nous compterons sur votre soutien pour adapter nos postures et nos dispositifs, et accomplir au mieux notre mission de protection des populations ” dit encore le DGGN pour lequel “ ce n’est qu’avec le concours de la réserve que l’active pourra tenir ”.

Il a aussi un mot pour la réserve citoyenne qui “ sera précieuse lors de la relance des ateliers d’idéation ”.

H.B

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here