L‘APNM Gendarmes & Citoyens dénonce sur son site l’insalubrité et l’insécurité vécues par les gendarmes et leurs familles qui vivent dans la caserne de Villeurbanne (Rhône).

Le casernement implanté à Villeurbanne (en zone police) a été construit sous le mandat de maire de Charles Hernu, ministre de la défense et fils de Gendarme. La brigade a fermé dans les années 2000 et le GOS69 a occupé les bureaux jusqu’en 2015. Il s’agit d’une caserne domaniale.

La caserne n’héberge plus d’unité depuis 2015. Seuls 12 logements sont encore occupés par des gendarmes et leur famille.

« Il est inconcevable que de tels désordres signalés à de nombreuses reprises, mettent en péril la santé et la sécurité des occupants de ces logements concédés et persistent sans qu’on n’y apporte de réelles solutions

Vols, trafic de drogue à deux pas, fuites, ascenseur en panne, portail ne fermant pas etc. L’APNM, partenaire de l’UNPRG, dénonce cette situation intolérable.

« Il est inconcevable que de tels désordres signalés à de nombreuses reprises, mettent en péril la santé et la sécurité des occupants de ces logements concédés et persistent sans qu’on n’y apporte de réelles solutions » écrit Gendarmes et citoyens qui réclame « des mesures de relogement des douze familles concernées, sous un délai de deux mois. »

La Voix du Gendarme et l’UNPRG s’associent à cette demande de Gendarmes et Citoyens et espèrent une issue rapide et favorable pour les gendarmes et leurs familles.

Lire l’article complet sur le site de Gendarmes & Citoyens.

JCV

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here