Les Gendarmes d’Ille-et-Vilaine interpellent l’auteur d’une « vidéo agression »

La plate forme Pharos (Capture d'écran)

Grâce à un signalement sur la plate-forme Pharos, un individu ayant frappé en direct sur Facebook un homme a été interpellé en quelques heures par la Gendarmerie d’Ille-et-Vilaine. L’auteur des faits a été condamné à 5 ans de prison, dont un avec sursis.

Ce « Happy slapping » ou « vidéo agression » survient le 3 août dernier rapporte GendInfo.

Vers 5 h 10 du matin, le Centre de renseignement opérationnel de la Gendarmerie d’Ille-et-Vilaine (CORG 35) reçoit un signalement transmis par la Plateforme d’Harmonisation, d’Analyse, de Recoupement et d’Orientation des Signalements (Pharos).

Une vidéo montrant un homme brutalisant un autre est diffusée en direct sur « Facebook Live ».

Exhibant une arme de poing, l’auteur profère des menaces de mort à l’encontre de sa victime tout en lui assénant des coups d’une extrême violence au visage et sur l’ensemble de son corps détaille BFMTV.

L’exploitation des images diffusées et du compte de l’auteur présumé conduit les Gendarmes à Miniac-sous-Bécherel (35).

La victime retrouvée en bonne santé

Des équipes de la compagnie de Montfort-sur-Meu, dont le PSIG, la brigade de recherches et la communauté de brigades de Hédé-Bazouges, mettent en place un dispositif de sécurisation autour de la maison. Ils sont renforcés par le PSIG Sabre de Rennes et une équipe cynophile

Mais l’occupant des lieux refuse d’ouvrir sa porte aux Gendarmes. Ces derniers doivent alors entrer en force via une porte vitrée et interpellent le suspect en douceur.

La victime est découverte vivante, le visage tuméfié. Elle a été évacuée par les sapeurs-pompiers vers le centre hospitalier de Rennes.

J.L

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here