Deux Gendarmes blessés lors d’un refus d’obtempérer près de Lyon

Véhicule de Gendarmerie

Ce mardi à Lyon, ce qui devait être un banal contrôle routier est devenu une course-poursuite faisant au passage de nombreux dégâts. Encore un refus d’obtempérer qui aurait pu virer au drame. Deux Gendarmes ont été blessés.

Sur le même thème : Saône-et-Loire : traîné sur plusieurs mètres après un refus d’obtempérer, un Gendarme gravement blessé

Les faits se sont déroulés ce mardi 5 octobre à 10 heures du matin à Mions. Tout commence lorsque deux Gendarmes identifient deux automobilistes suspects. Véhicule arrêté, les Gendarmes sortent pour procéder au contrôle. Toutefois, le voiture des suspects ne s’arrête pas. Au contraire, ces derniers accélèrent jusqu’à percuter les deux militaires. D’après nos confrères de LyonMag, l’un des deux Gendarmes est blessé à la tête tandis que l’autre est touché à la jambe, après avoir été traîné sur plusieurs mètres. Par chance, les sapeurs-pompiers du Rhône appelés en urgence ont pu les transporter d’urgence à l’hôpital.

Pendant ce temps, les deux suspects sont pris en chasse par quatre véhicules de la Gendarmerie et de la BAC qui seront endommagés lors de la chasse. La course-poursuite se terminera par un accident dans le quartier Grand-Clément à Villeurbanne, situé à une vingtaine de kilomètres au nord de Mions. Un des deux individus est alors interpellé tandis que l’autre parvient à prendre la fuite. Un hélicoptère de la Gendarmerie a été réquisitionné pour rapidement trouver le suspect.

Une enquête a été ouverte pour appréhender le second individus, tous deux suspectés d’être les auteurs de cambriolages.

La Voix du Gendarme souhaite un bon rétablissement aux deux Gendarmes blessés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here