Territoire de Belfort : lien actifs/retraités

0

Dans la Gendarmerie, les liens entre actifs et retraités sont toujours très solides. Le vendredi 26 avril dans l’après-midi, le colonel Jacques Mérino, commandant le groupement de gendarmerie départementale du Territoire de Belfort, recevait les retraités de l’Union national des personnels et retraités de la gendarmerie de l’Ud90. L’occasion de découvrir le quotidien de leurs cadets.

Même s’ils ont rangé l’uniforme depuis 15, 20 ou 30 ans, un Gendarme rayé des cadres reste profondément attaché à l’institution avec un crédo qui pourrait être : Gendarme un jour, Gendarme toujours.

Emmenés par leur président Christian Merçay, ils sont venus découvrir le cadre d’action et les bases du travail actuel des 176 personnels civils et militaires du groupement de gendarmerie départementale du Territoire de Belfort. Derrière ses missions traditionnelles de police judiciaire, d’assistance à personne, de maintien de l’ordre et de défense de la Nation, la Gendarmerie s’adapte constamment pour être en phase avec son temps.

Des enquêteurs à la pointe des nouvelles technologies et formés à la lutte contre les cyber- menaces, illustrent bien ce nouveau théâtre d’opérations en perpétuelle évolution. « Ces échanges maintiennent les liens profonds entre les Gendarmes en activité et leurs aînés en montrant l’évolution permanente de la Gendarmerie », soulignait le colonel.

« Avec 6 800 interventions et 2500 crimes et délits constatés en 2023, la présence des militaires sur le terrain a du sens », a encore précisé l’officier.

Après trois heures de présentation et d’échanges, les anciens Gendarmes pouvaient se montrer confiants. Tirée d’un passé multicentenaire, la plus vieille institution française n’a pas perdu ses racines. Au fil de son histoire, son esprit de corps, sa disponibilité et son adaptation restent l’essence même du métier. La génération de Gendarmes de ce début de XXIème siècle, dont ceux du groupement de gendarmerie départementale du Territoire de Belfort, perpétue à sa façon cette longue histoire.

A l’occasion de cette visite, Christian Merçay a remis la médaille de l’Unprg au colonel Jacques Mérino.

Christian Merçay, président de l’Ud90.