Eure-et-Loir : Dreux – ancienne civitas des durocasses

1

Le 3 octobre, les membres de l’Ud28 ont passé une journée à Dreux. Avec neuf édifices protégés au titre des monuments historiques, la cité durocasse est chargée d’histoire. Depuis l’antiquité, elle a connu plusieurs guerres. Occupée entre 1940 et 1944 par l’armée allemande, elle a été libérée le 16 août 1944 par le bataillon blindé américain du lieutenant Sam Issacs, de la 5th Armored Division US (5ème DB US). Cette bataille a été reconstituée par l’Association française des collectionneurs de véhicules militaires (Afcvm ). Sauvegarder un patrimoine historique et technique, faire connaître l’histoire, aider les collectionneurs, sont la raison d’être de cette association présidée par Michel Argence adhérent Amicale des personnels et des retraittés de la gendarmerie de l’Eure-et-Loir (Apgr28). Il nous a fait l’honneur de nous présenter, la riche collection de véhicules et d’effets militaires regroupés au sein du musée de l’Afcvm.

Le même jour, après un repas pantagruélique servi au mess de l’escadron local, nous avons rejoint l’Ecomusée des Vignerons et Artisans Drouais situé sur le site de l’ancien prieuré Saint-Thibault. Il a été fondé en 1987 par l’association Flora Gallica. Au XIIème siècle, la cité compte 250 hectares de vignes sur les 7249 ha implantés dans le département. Les moines cisterciens du Breuil-Benoît y ont creusé dans le silex et la craie marneuse, deux caves voûtées servant à stocker et à vendre le vin de la dîme. Dans la cour se trouvent une reproduction de cabotière du XVème siècle, un foudre de 7150 litres, un tombereau, des grugeoirs, des pressoirs. Le rez-de-chaussée est dédié aux outils des vignerons et au travail de la vigne, tandis que le premier étage abrite du linge et des outils de toilette anciens, des vinarelles (aquerelles au vin) et des outils d’horloger.

Cette enrichissante journée, dédiée au patrimoine local, ne pouvait pas se terminer sans une (raisonnable) dégustation de la production locale et nos remerciements au couple de guides du musée.

Gérard Chesne, président de l’Ud28.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.