Calvados: cérémonie internationale Saint-Laurent-sur-Mer le 06 juin

0

Au matin du Jour J, à 5h30, les avions alliés et une demi-douzaine de cuirassés bombardent les fortifications des plages et des falaises.

Une heure plus tard, cinq divisions (deux américaines, deux britanniques et une canadienne) commencent à débarquer sur autant de plages aux noms codés. De l’ouest vers l’est, Utah et Omaha (troupes américaines), Gold (troupes britanniques), Juno (troupes canadiennes) et Sword (troupes britanniques et détachement français).

C’est ainsi qu’à la fin de la journée, 135000 hommes ont déjà réussi à poser le pied sur le sol français. 

Les Américains déplorent 3400 tués et blessés, les Britanniques 3000, les Canadiens 335 et les Allemands 4000 à 9000. Les trois cinquièmes des pertes alliées se sont produites sur la plage Omaha. Mais, au total, elles s’avèrent beaucoup moins importantes que prévu.

Au soir du 6 juin, les Alliés ont réussi à établir une tête de pont sur la côte. Ils peuvent mettre en place toute la logistique indispensable au débarquement de millions d’hommes, en vue d’une offensive de longue haleine…

80 ans après nous commémorons ce dur combat pour rendre hommage aux soldats des pays ayant participé à ce débarquement. En présence d’une vingtaine de chefs d’état et de gouvernement et de plus de 200 anciens combattants, une cérémonie s’est déroulée à Saint-Laurent-sur-Mer, près de la plage d’Omaha Beach, secteur américain. La musique de la Légion a interprété les hymnes nationaux des pays représentés. Les différents vétérans de cette tragédie ont été applaudis par le public présent en nombre. Des représentants d’associations patriotiques française étaient invités par la présidence de la République. Le vice-président de l’Ud14 en faisait partie prouvant que l’Unprg a bien sa place dans ce genre de commémoration.

Alban Lamarre, vice-président et trésorier de l’Ud14.