Aisne : des adhérents de l’ Ud02 présents au 80ème anniversaire du débarquement en Normandie

0

C’est en septembre 2023 que tout a commencé. Le projet de participation à ces festivités mémorables du 80ème anniversaire obligeait le président et cinq adhérents de l’ Ud à s’organiser en conséquence, en premier lieu pour trouver un hébergement correspondant à leurs attentes.

La fraternité des militaires de la Gendarmerie et plus particulièrement de celles des membres de l’ Unprg a démontré, s’il en était encore besoin, une nouvelle fois son existence.

Un contact avec Daniel, le président de l’ Ud50, puis une diffusion au sein des adhérents de ce département a fait réagir un retraité de l’Arme et son épouse. Ils ont proposé spontanément de recevoir les trois couples à leur domicile. Le plus difficile était fait, ensuite tout n’était qu’une question d’organisation et çà en Gendarmerie, nous savons faire.

Des échanges ont permis de finaliser les modalités de détails, pour que le lundi 3 juin après avoir parcourus les 530 kilomètres en moto qui séparent la Normandie de la Thiérache, les adhérents de l’ Ud02 puissent enfin rencontrer Philippe et Isabelle, un couple normand très charmant. Après un échange de produits locaux de deux régions respectives, le repas d’accueil fût mémorable avec les spécialités locales appréciées à leur juste valeur par les convives.

Du 4 au 7 juin, après des petits-déjeuners copieux composés de produits locaux, les axonais ont donc participé à un certain nombre de manifestations en hommage à nos libérateurs de 1945 en découvrant les 150 kilomètres de côte atlantique de la Manche et du Calvados qui furent le théâtre de terribles drames. Les visites de la Cathédrale de Bayeux, des villes de Ouistreham, d’Arromanches, de Carentan-les-Marais, de Sainte-Mère-Église, mais aussi de plus petites localités comme Saint-Côme-du-Mont, Isigny, Azeville, Courseulles-sur-Mer, Quinéville, etc…. n’ont pas manqué d’intéresser les touristes de l’ Ud02. La présence au pont de Bénouville dit « Pégasus Bridge » des Piper’s K.A.P. & D.A., la visite du camp Géronimo, les musées, les cimetières américains, canadiens, anglais et allemands, les spectacles en tenue d’époque ont ravi les participants. Même si le reportage télévisé du 6 juin a permis aux téléspectateurs d’en voir plus en une seule journée qu’en cinq jours sur site, l’ambiance au sein des reconstituants, les échanges avec les militaires français et étrangers, les démonstrations, les largages de parachutistes étrangers valaient vraiment le coup d’être vécus. Vivre quelques jours dans cet environnement des années 40 n’est en rien comparable au ressenti télévisé.

Nos camarades d’active de la départementale comme de la mobile ont été croisés à de multiples reprises. Le nombre conséquent de motocyclistes de l’Arme venu de toutes les régions de France, remarquable d’efficacité, n’était en rien excessif au regard des missions multiples à accomplir pour un tel rassemblement de personnes, de matériels et d’autorités françaises et étrangères.

Enfin, toutes les bonnes choses ayant une fin, le dernier soir de notre séjour nos hôtes fêtant leur 38 années de mariage nous ont invités une nouvelle fois à partager un repas festif au cours duquel les souvenirs et anecdotes « gendarmiques » n’ont pas manqué d’être évoqués.

C’est au petit matin du vendredi 7 juin que les adhérents de l’ Ud02 ont repris la route vers la Thiérache en invitant le couple Normand à venir découvrir l’Aisne pour de nouvelles aventures.

1618 kilomètres parcourus en moto, des souvenirs plein la tête, des photos en nombre mais surtout la preuve que la Gendarmerie et surtout l’ Unprg peuvent permettre des moments de partage entre les membres d’une belle et grande famille.

Merci mille fois à Philippe et Isabelle ainsi qu’à l’ Ud50 d’avoir permis cette belle rencontre et cet excellent séjour qui résume à lui seul la devise de l’ UNprg « Unir, Soutenir, Agir ».

Patrice Van Lancker, président de l’Ud02.