Aisne : l’Ud02 perd son doyen mais aussi son plus ancien adhérent

0

Le samedi 11 mai, au centre hospitalier de Soissons, le Gendarme retraité Gilbert Senicourt est décédé à l’âge de 95 ans.

Gilbert Senicourt est né le 23 avril 1929 à Bourbourg (59). Issu d’une famille ouvrière, il est le 4ème d’une fratrie de 6 garçons et d’une fille. Marié à Huguette depuis le 18 janvier 1958, ils sont les parents de trois filles, dont Noëlle décédée en 2006 et grands-parents de 4 petits-enfants.

C’était le plus ancien adhérent de l’Ud02 avec 53 années d’ancienneté. Recruté en 1971 par René Hémery, 1er président et créateur du cercle de l’Aisne de l’Union nationale du personnel en retraite de la gendarmerie et de la garde républicaine devenue depuis l’Unprg-Ud 02, il en était aussi le doyen mais pas le plus âgé, la doyenne ayant 99 ans. Il était titulaire de la médaille de l’Unprg avec étoile d’argent depuis le 11 janvier 2023 ayant eu celle avec étoile de bronze en 2017.

En 2023, nous avions pris plaisir à organiser la remise de cette récompense méritée au sein de la résidence où il demeurait avec son épouse. A cette occasion, il avait remis la carte d’adhérent au commandant de compagnie, le chef d’escadron Thierry Leclerc, nouvel adhérent de l’Ud muté depuis Outre-Mer. Gilbert en avait été très touché, lui le Gendarme remettre la carte de l’association à un officier supérieur qui l’avait d’ailleurs remercié en lui offrant la rondache de sa compagnie.

Sursitaire, il a effectué ses 12 mois de service militaire en 1949 au 2ème régiment du Génie à Metz (57). C’est le 24 septembre 1951 qu’il rejoint Aubagne (13) pour sa formation dans la Gendarmerie. Titularisé garde le 5 mai 1952, il est affecté à l’escadron de Noyon (60) puis Chauny (02) et fera plusieurs séjours pour le maintien de l’ordre en Indochine (1953 et 1955), en Tunisie (1955/1956) et en Algérie (1957 et 1958) où il sera engagé sous le feu. Il servira également en gendarmerie départementale à Moy-de-l’Aisne (02) et à Sains-Richaumont (02). Il recevra deux témoignages de satisfaction et deux lettres de félicitations pour son dévouement et son activité. Il termine sa carrière comme Gendarme en 1966. Il occupera ensuite un emploi à la mairie de Soissons pendant 3 ans puis à la Direction départementale de l’action sanitaire et sociale (Ddass) à Laon pendant 19 ans.

Gilbert Senicourt était titulaire de la croix du combattant, de la médaille Outre-Mer avec agrafe « Extrême-Orient », de la médaille de la campagne d’Indochine, de la médaille des opérations de sécurité et du maintien de l’ordre en Afrique du Nord avec agrafes « Tunisie » et « Algérie », de la médaille de la reconnaissance de la Nation et de celle de l’Union nationale des combattants.

L’Ud02 présente à son épouse Huguette, à ses deux filles Nadine et Nathalie ainsi qu’à l’ensemble des membres de sa famille leurs très sincères condoléances.

Patrice Van Lancker, président de l’Ud02.