Yonne : les Gendarmes de l’Yonne fêtent Sainte-Geneviève

0
660

Une fois n’est pas coutume, les gendarmes de l’Yonne ont fêté au plus près de la date officielle de la fête de Sainte-Geneviève (le 3 janvier), leur sainte-patronne, le jeudi 11 janvier.

C’est entouré des autorités civiles et militaires du département, de l’ensemble des Gendarmes, réservistes, retraités et veuves de l’Arme, ainsi que les fidèles sympathisants de Gendarmerie de l’Yonne que le colonel Nicolas Nanni, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Yonne (GGD89), a honoré la sainte-patronne de la Gendarmerie nationale.

Accueilli par un détachement de l’Escadron départemental de sécurité routière et les porte-drapeaux des différentes associations patriotiques du département, la cérémonie religieuse s’est déroulée en la cathédrale de Sens. Célébrée conjointement par le Père Joël Rignault, vicaire général du diocèse de Sens-Auxerre et le Padré Philippe Chorier-Pichon, diacre, aumônier militaire de la région de gendarmerie de Bourgogne, l’office a été rehaussé par la présence de Trompes de chasse de la Garde républicaine, d’un quatuor de cuivre de la musique de la gendarmerie mobile et du maréchal-des-logis-chef Rémy Calaivana (GGD89), qui a interprété à la clarinette l’Avé Maria de Schubert durant l’ “offertoire”. La fin de la célébration a été un moment particulier et chargée d’émotion pour le Padré Philippe Chorier-Pichon, puisque atteint par la limite d’âge, cette Sainte-Geneviève était l’une de ses dernières où il officiait. A noter que la bannière de Sainte-Geneviève était portée par deux jeunes Gendarmes, le gendarme Gwenaëlle Canadas et le gendarme Hadrien Sockeel de la compagnie de gendarmerie départementale de Sens mais également tous deux adhérents à l’Unprg.

Après un vin d’honneur servi dans la mezzanine du marché couvert de Sens et les traditionnels discours, c’est 170 convives qui se sont retrouvés dans les salons d’honneur de l’hôtel de Ville de Sens pour partager un moment de convivialité intergénérationnel autour d’un délicieux repas confectionné par Stéphane Camu et sa brigade, traiteur bien connu des adhérents de l’Ud89 et qui a été une fois de plus à la hauteur de sa réputation.

Jean-Louis Reynaert, président de l’Ud89.