Réveillon du Nouvel An : Le dispositif de sécurité mis en place le 31 décembre, 90 000 gendarmes et policiers.

0

Les autorités françaises se préoccupent grandement de la sécurité pendant les célébrations du Nouvel An. Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, et Laurent Nuñez, préfet de police de Paris, ont présenté le dispositif de sécurité qui sera déployé à travers la France pour le réveillon du Nouvel An.

Lors d’une conférence de presse le 29 décembre, Gérald Darmanin, accompagné de Laurent Nuñez, a détaillé le dispositif de sécurité pour la soirée du 31 décembre. Pas moins de 90 000 policiers et gendarmes seront mobilisés dans tout le pays pour la Saint-Sylvestre, dont 6 000 à Paris, selon Le Parisien. De plus, 5 000 militaires de l’opération Sentinelle seront déployés.

Pour éviter tout risque, deux hélicoptères surveilleront les quartiers de la région parisienne, comme l’a indiqué le préfet de police de Paris. Dans la capitale, le dispositif de sécurité couvrira également la place de la Concorde et les Champs-Élysées, où plus d’un million de personnes sont attendues. Dans ces zones, la vente d’alcool à emporter et d’objets potentiellement utilisables comme armes sera interdite, avec des contrôles prévus.

Le ministre de l’Intérieur avait déjà appelé les préfets à maintenir une extrême vigilance pendant les fêtes de fin d’année en raison de la menace terroriste persistante. Pour ce réveillon, le pays fait face à une menace terroriste élevée, et il est en « urgence attentat », le niveau de vigilance le plus élevé.

Un important dispositif de sécurité générale, comprenant des drones et des forces mobiles, sera également déployé dans la région parisienne. L’année précédente, lors du réveillon du Nouvel An, près de 500 personnes avaient été interpellées à travers le pays, mais aucun incident notable n’avait été signalé.

crédit photo : Photo de Kab Visuals