Une cagnotte pour les familles des Gendarmes tués

1
Logo la Fondation La Maison du Gendarme
Logo la Fondation La Maison du Gendarme

Une cagnotte a été lancée par la Fondation de la Maison de la Gendarmerie au profit des familles des Gendarmes morts en service à Saint-Just dans la nuit de mardi à mercredi.

Sur le même sujet : Qui sont les trois Gendarmes tués en service ?

Les dons seront intégralement reversés aux familles

L’intégralité des dons iront directement aux familles des victimes.

Le lieutenant Cyrille Morel, âgé de 45 ans, était marié et était père de deux enfants : une fille de 15 ans et un fils de 11 ans. Pacsé, l’adjudant Rémi Dupuis était le père d’une petite fille de 7 ans et d’un garçon qui fêtera ses 2 ans le 4 janvier prochain. Quant au brigadier Arno Mavel, âgé de 21 ans, il était célibataire et sans enfants. Il venait tout juste d’être accepté au concours de sous-officier de Gendarmerie.

France Bleu indique qu’un livre d’or sera mis, lundi prochain, à disposition des habitants à l’accueil de la mairie d’Ambert. Dans une petite ville où chaque habitant connaissait au moins un des Gendarmes tués, ce geste de mémoire est grandement apprécié par les familles et les Gendarmes. Chacun pourra y laisser un mot d’adieu, de reconnaissance et de remerciement.

Les dons peuvent être versés de deux façons :

– en ligne et sans frais, par carte bancaire, via le lien suivant : https://www.fondationmg.fr/deces/deces-puy-de-dome

– par chèque bancaire libellé à l’ordre de la fondation Maison de la Gendarmerie, en mentionnant au dos du chèque “décès compagnie Ambert”, adressé à :

Fondation Maison de la Gendarmerie – 10, rue de Tournon – 75006 Paris

Une somme de 51 000 € a d’ores et déjà été collectée en ligne. L’intégralité des montants recoltés sera partagée entre les trois familles endeuillées, en complément de l’aide directe, immédiate et dans la durée, apportée par la fondation Maison de la Gendarmerie.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.