Un an après la mort de Manu de Saint-Astier, le touchant message de ses fils aux “moblos”

0
Manu

Un an après la mort de Manuel Sanchez, “Manu” de Saint-Astier, ses fils, Stéphane et Dorian, adressent, via la Voix du Gendarme, un message aux Gendarmes, et plus spécialement aux “moblos” avec lesquels Manu avait tissé des liens indéfectibles d’amitié.

Sur le même thème : Mort de Manu de Saint-Astier, les hommages se multiplient

Lettre aux Gendarmes

Les fils de Manu (Photo DR)

Chers Camarades, chers amis, voilà un an que notre père nous a quittés. Nous venons avec ce présent mot, vous témoigner notre plus grande reconnaissance. Notre père Manu a vécu à travers votre Institution et ce centre que vous représentez aujourd’hui. Ce centre, qui nous a vu grandir et qui rendait heureux Manu. Du Gendarme Adjoint Volontaire jusqu’au Général, ils étaient des camarades, ses camarades. Pour notre Père, cette institution ? Sa deuxième famille! Peut être même sa première ! Celle qui a contribué à notre respect des institutions, à nos ambitions ainsi que notre volonté de vouloir servir à notre tour. Aujourd’hui une pensée pour notre père, pour la Gendarmerie, ses amis, et « Chez Manu« . Un grand merci ! le mot est faible, à tous les Gendarmes de France, et du monde entier. Un grand merci pour les formidables hommages que nous avons reçus. Un grand merci à “La voix du Gendarme” pour son dévouement à notre égard. Un grand merci au CNEFG bien sûr pour son soutien. Des hommes et des femmes exceptionnels que nous avons connus durant une grande période de nos vies, que nous croisons régulièrement sur la capitale, avec lesquels nous partageons beaucoup…Notre père MANU vous aime, ne l’oubliez pas. Personne ne critique la Gendarmerie ! c’était sa ligne… Nous embrassons la Gendarmerie Mobile, les Gendarmes. Aujourd’hui il est parti, mais soyez en sûr, il vous a emmenés avec lui. Merci à tous les Gendarmes !                                                                   Ses fils, Stéphan et Dorian.