Décès tragique d’un officier de Gendarmerie à Mulhouse

In memoriam bougie
Bougie la Voix du Gendarme

Nous apprenons le décès tragique d’un Gendarme à Mulhouse. Un lieutenant, commandant du PSIG, a décidé de nous quitter. Il était marié et père de deux enfants de 10 et 14 ans. Son corps a été retrouvé au bord d’un canal à Illzach.

Sur le même thème : Décès tragique du commandant de la communauté de brigades d’Issoudun

Les circonstances précises du drame sont inconnues et remontent à jeudi dernier. L’enquête a été confiée à la brigade de recherches et à la section de recherches. Le militaire a utilisé son arme de service.

Bruno G.avait débuté sa carrière à l’escadron de Gendarmerie mobile de Wissembourg (67) jusqu’en 2004. Passé en départementale, il a servi successivement affecté au sein des pelotons de surveillance et d’intervention de la Gendarmerie (PSIG) de Perpignan (66), d’Argelès sur Mer (66), de Calvi (Corse) et de Mulhouse qu’il commandait depuis le mois d’août. L’annonce de son décès a déclenché une vague d’émotion parmi tous ceux qui l’ont connu. De nombreux Gendarmes lui rendent hommage sur les réseaux sociaux. Il était très estimé pour ses qualités humaines et professionnelles.

p>

La Voix du Gendarme adresse ses condoléances attristées à sa famille et son soutien à ses camarades.

Une cagnotte pour ses proches

Une cagnotte a été mise en place au profit de son épouse et de ses deux enfants. De nombreux témoignages d’affection ont déjà été postés.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here