Retour en vidéos sur les hommages à Merignac et la Ferté Macé à Mélanie Lemée (actualisé avec éloge funèbre)

1
177

Un hommage national et les honneurs militaires ont été rendus jeudi à Mélanie Lemée, promue majore, à Mérignac (Gironde), siège de la région de Gendarmerie Nouvelle Aquitaine en présence du ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin (dont nous publions le discours) et du DGGN, le général d’armée Christian Rodriguez.

Sur le même sujet : Les parents de Mélanie témoignent sur TF1 (Vidéo)

Une minute de silence a été observée à la même heure dans toutes les casernes et commissariats de France.

Un hommage a été rendu au groupement du Morbihan à Vannes, à Mélanie Lemée. Après la minuterie silence, en présence des personnels du groupement, des présidents des associations de retraités, le colonel Pascal Estève aux côtés de l’aumônier départemental des Gendarmes, Jean-Charles Bosansky, a déposé un bouquet de roses blanches au pied de la stèle du souvenir de la caserne. (Photo DR)Ai

Une marche blanche a été organisée le 11 juillet à Aiguillon en hommage à Mélanie à laquelle l’UNPRG s’est associée.

A la Ferté Macé, dans l’Orne, la cérémonie a pris une résonance particulière car la jeune Gendarme était originaire de cette commune. Elle avait d’ailleurs commencé son parcours de Gendarme en tant que réserviste à la compagnie de Domfront-en-Poiraie, comme l’a rappelé dans son discours le colonel Frédéric Jobert, commandant de groupement, cité par Actu.fr.

Les obsèques de Mélanie Lemée célébrées à la Ferté Macé

C’est d’ailleurs à La Ferté Macé, à 14h en l’église Notre-Dame-de-l’Assomption, que se sont déroulées le lundi 13 les obsèques. La cérémonie a été dirigée par le diacre Philippe Auffret, ancien Gendarme et membre de l’UNPRG de l’Orne. il était entouré des abbés Poisson et Ovoh et de l’aûmonier de la région de Gendarmerie.

Le général Bruno Arviset, commandant la région de Normandie, et le colonel Frédéric Jobert, commandant le groupement étaient présents aux côtés des commandants de compagnie de Domfront-en-Poiraie, d’Alencon-Argentan, et de nombreux Gendarmes, actifs, réservistes, et retraités de l’Arme dont les membres de l’UNPRG du Lot-et-Garonne et de l’Orne.

Le monde du judo était aussi bien représenté avec des camarades de clubs de Mélanie mais aussi à travers la présence de Jean-Luc Rouge, président de la fédération francaise.

Sur le même sujet : Les mots bouleversants d’un camarade de la Gendarme Mélanie Lemée

Dans son loge funèbre, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, cité par Gendinfo.fr a rappelé le sens de l’engagement  des militaires :  “ La France a besoin des gendarmes à chaque instant, a-t-il déclaré. Votre engagement n’est pas vain. Mélanie Lemée a vécu cet engagement avec énergie. Elle bénéficiait de la confiance absolue de son commandement. Elle suscite notre admiration, celle de toute une Nation.

S’adressant à la gendarme, il a ajouté avec émotion :

Mélanie Lemée, c’est la France qui s’incline devant vous et vous rend hommage ! 

La Gendarme a été promue majore à titre posthume. Elle a été nommée chevalier de l’ordre de la légion d’honneur et a reçu la médaille militaire. Citée à l’ordre de la Gendarmerie, le directeur général de la Gendarmerie lui a attribué la médaille de la Gendarmerie nationale, avec palme de bronze. La médaille d’or de la sécurité intérieure lui a également été décernée.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.