Jura : un parrain jurassien pour la 56ème promotion de l’école de gendarmerie de Dijon

0

Le mercredi 22 mai, lendemain de leur remise de képi ou postillon, les élèves de la 56ème promotion de l’école de Gendarmerie de Dijon sont venus à Bletterans, chef lieu de canton jurassien, afin de rendre hommage à l’adjudant Félix Bodevin qu’ils ont choisi comme parrain.

L’adjudant Félix Bodevin, commandant la brigade de Bletterans dans les années 40, contribua à la Résistance à l’occupant nazi. Actif au Bureau des opérations aériennes de la France libre (Boa), il a permis, avec son épouse Noémie, à de nombreux résistants de partir pour l’Angleterre depuis les aérodromes clandestins de la zone, dont l’aérodrome Orion. Arrêté à Bletterans et déporté au camp de Neuengamme (Allemagne), il paiera de sa vie son engagement au service de la France libre. Il meurt d’épuisement le 9 janvier 1945.

Après avoir sillonné les chemins du canton, pour marcher dans les pas de leur parrain sur les sites historiques, les 160 élèves-gendarmes ont défilé dans la rue principale de l’agglomération, entonnant le chant des partisans, sous les applaudissements d’un public nombreux et conquis. La 7ème compagnie, commandée par le lieutenant Lionel Charvieux, s’est ensuite rassemblée dans la cour de la brigade pour participer à une cérémonie, au cours de laquelle une plaque dédiée à l’adjudant Félix Bodevin a été dévoilée par un élève et une petite nièce de Félix Bodevin.

Parmi les invités, on note la présence de Stéphane Lamberger, maire de la commune de Bletterans, du colonel Frédérik Sauge-Merle commandant le groupement de gendarmerie départementale du Jura, de la cheffe d’escadron Florie Escudier commandant la compagnie de Lons-le-Saunier, de Jacky Courbet, président de l’association des cadets de la Gendarmerie du Jura ainsi que de Eric Durieux-Trouilleton, président de l’Union départementale des personnels et retraités de la Gendarmerie du Jura, qui accompagnaient des membres de la famille de Félix Bodevin.

Les porte-drapeaux étaient naturellement présents pour rehausser cette cérémonie, empreinte de respect et de solennité.

Eric Durieux-Trouilleton, président de l’Ud39.