Les larmes aux yeux, la voix tremblante, René Fabe était très ému lorsque le maire de Carbon-Blanc, Patrick Labesse lui a remis la médaille de la Ville, ce vendredi 2 juin, à l’Ehpad Abelia.

“C’est un grand honneur que je n’aurais jamais imaginé, merci à tous, merci à mon épouse, car être femme de Gendarme n’est pas facile”, témoigne le retraité, qui a été responsable de la brigade territoriale de Carbon-Blanc de 1969 à 1974, adjudant à cette période, à la tête de sept militaires.

Pour une surprise, c’en était une… René Fabe pensait fêter ses 95 ans avec sa femme qui l’a rejoint à l’Ehpad il y a moins d’une semaine, deux de ses enfants et des résidents, mais il a vu arriver au fur et à mesure de nombreux représentants de la Gendarmerie : Arthur Moulin, chef d’escadron, commandant la compagnie de gendarmerie départementale à Bouliac, Olivier Ethève, lieutenant, commandant la brigade territoriale autonome de gendarmerie à Carbon-Blanc, Joël Gratian, président adjoint de l’Unprg de la Gironde et Michel Squenel, vice-président du secteur Bordeaux rive droite, Patrick Marchetti, président de l’association Les amis de la Gendarmerie. Le maire, le lieutenant et la directrice de l’Ehpad, Marion Rodriguez, avaient organisé conjointement, mais discrètement, ce grand rendez-vous pour rendre hommage à cet ancien Gendarme à la retraite depuis 1983.

La directrice de l’établissement était la maîtresse de cette cérémonie qui a été célébrée au champagne et au cours de laquelle René Fabe a pu raconter son expérience au sein de l’institution militaire. Moments chaleureux, nostalgiques et pleins d’émotion.

René Fabe est président national et départemental honoraire de l’Unprg.

Joël Grattan, président-adjoint de l’Ud33.