Essonne : congrès Unprg Hendaye 2024

0

Du 28 au 31 Mai, s’est tenu le congrès national de l’Unprg qui a réuni, outre les membres du Conseil d’administration national (Can), les présidents de tous les départements de France et des outre-mer. Pour outre-mer, seul le représentant de l’Île de la Réunion était présent, les autres s’étant fait excuser et environ 80 présidents des départements de métropole représentaient leur Union départementale avec autant de drapeaux.

Le point le plus important est l’élection d’un nouveau président national, Gérard Sullet ne souhaitant pas se présenter à sa propre succession après deux mandats effectué à la tête de l’Unprg. C’est Daniel Gonfroy, ex secrétaire national qui prend sa place pour un mandat de deux années qui le conduira à organiser les 80 ans de notre association et à mener à bien les actions commencées en collaboration avec le président sortant.

Dans une ambiance amicale mais très studieuse, c’est avec intérêt que les différents thèmes ont été abordés et discutés tel que le Can en avait établi le programme suivi à la lettre, hormis l’absence, à chaque fois comblée, de deux intervenants.

L’aspect social a été le principal sujet de nos débats et chacun y a pris part, soulevant les difficultés propres à son secteur et chacun a obtenu des réponses soit directes, soit différées selon le cas. Pour clôturer ce congrès, le président Gérard Sullet a fait ressortir l’absence d’écoute de la part des autorités Gendarmiques mais aussi de celle des Ministres chargés de recevoir la communication émanant des associations telle que la notre et celle de la Police, dont un représentant national était présent et a confirmé la même carence les concernant. Il a été demandé au général jean-Marc Détré, représentant la Direction de la Gendarmerie que les 30000 adhérents que nous représentons attendent des réponses à leurs questions concernant le devenir des retraités de la Gendarmerie, mais aussi la reconversion des pensions en faveur de nos veuves et les remises à niveau de nos retraites figées depuis trop longtemps, les « augmentations » accordées n’ayant même pas compensé l’inflation……. Le général nous a répondu de la même façon que la Direction en nous parlant des difficultés actuelles de la Gendarmerie. De la même façon des propos corrects mais appuyés ont été adressés aux représentantes de la Caisse nationale du gendarme (Cng) et de la mutuelle Uneo qui s’apprêtent à répercuter les consignes gouvernementales en faveur des actifs, au détriment des retraités « nantis » pour reprendre les propos de certains membres du gouvernement en réunion des Ministres….

En clôture de ce congrès, une célébration religieuse a eu lieu au sein de l’église d’Hendaye dans laquelle ont été répartis, sur une tribune, les porte-drapeaux représentant tous les départements de France avant de nous rendre en cortège au monument aux morts où de nombreuses gerbes ont été déposées, cérémonie qui a attiré de nombreux passants intrigués par une telle concentration de drapeaux. Le maire d’Hendaye nous conviait ensuite à un pot de l’amitié dans la salle des fêtes de sa mairie. Puis, de retour au site Azureva où se déroulait le congrès, un dîner de gala nous attendait avant de nous souhaiter entre nous, bon vent et bonne santé jusqu’à la prochaine assemblée nationale de l’Unprg, pour Unir, Soutenir et Agir tous et pour tous.

Bernard Moulon, président de l’Ud91.