Émeutes en France: la Gendarmerie engage pour la première fois ses blindés “Centaure” (actualisé)

1
1650
Un des deux Centaure engagés à Grigny (Photo Gendarmerie Nationale/LVDG)

La Gendarmerie a engagé ce vendredi soir à Grigny (Essonne) ses nouveaux blindés, les Centaure. Quatre de ces engins en dotation au groupement blindé de gendarmerie mobile ont été prépositionnés, mais seuls deux d’entre eux ont employés sur le terrain. Ils ont été principalement utilisés pour protéger la progression de troupes à pied, le blindé étant capable de rouler à la vitesse de 3 km/h. Les Centaure sont en revanche restés au hangar dans la nuit de samedi à dimanche.

Une dizaine de blindés ancienne génération, les VBRG, (véhicules blindés à roues de la Gendarmerie) ont été quant à eux utilisés dans plusieurs villes de France. Ils ont été également employés au cours de la nuit de samedi à dimanche, notamment à Marseille.

Sur le même thème : Blindés commandés pour la Gendarmerie “ne boudons pas notre plaisir” réagit le colonel (ER) Philippe Cholous

D’après les premiers retours, les Centaure, fabriqués par l’entreprise française Soframe, et livrés au fil de l’eau aux Gendarmes, d’abord au GBGM, ont donné entière satisfaction pour cette première sortie. D’ailleurs, le général de corps d’armée Olivier Kim, directeur des opérations et de l’emploi, a communiqué sur ce premier engagement sur le réseau social Linkedin.

Ces engins de gros gabarit, (*) sont en mesure d’être employés pour différents types de mission explique le colonel (ER) Philippe Cholous, ancien commandant en second du GBGM, expert en maintien de l’ordre, et conseiller de la Voix du Gendarme : appui des unités pour la prise de compartiments de terrain étendus, transport d’unités en zone dangereuse notamment lorsqu’il y a possibilité de jet d’objet à partir des toits d’immeuble, appui/transport d’unités en zone où il y a suspicion d’armement, évacuation en zone hostile, transport d’autorité en zone hostile et rétablissement de viabilité des axes.

Le centaure, suivant les versions peut transporter jusqu’à 10 militaires (Photo Soframe)

Le Centaure, peut transporter en toute sécurité cinq opérateurs du GIGN ou Gendarmes mobiles d’un peloton d’intervention lourdement équipés.

Sur le même thème : Remplacement des VBRG : 90 véhicules blindés de maintien de l’ordre (VBMO) commandés à la société SOFRAME

Les Centaure qui vont aussi être livrés au CNEFG de Saint-Astier pour l’entraînement des Gendarmes mobiles seront à terme au nombre de 90.

Le Centaure est un blindé 4×4 de 14,5 tonnes et une longueur de 6,2 mètres pour une largeur de 2,45 mètres et une hauteur de 2,5 mètres. Contrairement au VBRG, il possède, de manière uniforme, des capacités de pousser, ainsi que de dégagement, grâce à des lames montées sur des vérins pneumatiques, installées à l’avant du véhicule. Le Centaure, dispose d’équipements optroniques modernes et de capacités téléopérées, en matière de tir et de lancement de grenades lacrymogènes.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.