Décès tragique d’un Gendarme d’Arras

Nous apprenons le décès tragique le samedi 12 mars d’un Gendarme du Pas-de-Calais, affecté au groupe de commandement de l’escadron départemental de sécurité routière (EDSR) d’Arras. Le militaire, inscrit au tableau d’avancement de maréchal des logis-chef était marié et âgé de 51 ans.

Sur le même thème : Décès tragique d’un Gendarme de Signy-le-Petite (08) : une cagnotte de la Fondation

Les circonstances précises de ce décès tragique ne sont pas connues mais, selon nos informations, ne sont pas liées au service. Ses camarades du groupement et en particulier du groupe de commandement de l’EDSR sont particulièrement éprouvés. Il était très apprécié et particulièrement attachant selon le commandement du groupement.

Formé à Montluçon en 1995, il avait débuté à l’escadron de gendarmerie mobile de Noyon (60) de 1996 à 2002. Il a ensuite servi à la brigade territoriale autonome de la Ferté-sous-Jarre (77), dans les brigades de proximité de Hersin Coupigny (62), Aubigny en Artois (62), Houdain (62) avant de rejoindre en 2018 l’EDSR d’Arras.

La Fondation Maison de la Gendarmerie organise une cagnotte au profit de sa fille, Lucie, 17 ans.

La Voix du Gendarme et son partenaire l’UNPRG adressent leurs condoléances attristées à la famille de ce miitaire

4 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here