Les élèves Gendarmes, officiers et sous-officiers, reprennent progressivement le chemin de l’école après leur déploiement en stage en unités opérationnelles pendant la crise sanitaire. Rappelons que 3700 élèves avaient été ou affectés définitivement en avance phase ou déployés en stage en 72 heures lors de la mise en place du confinement. Ils ont passé ainsi presque deux mois sur le terrain. Certains ont témoigné de cette expérience sur GendInfo.fr.

Sur le même thème : Coronavirus : les écoles de Gendarmerie fermées, 3700 élèves déployés sur le terrain en 72 heures!

Les premiers ont réintégré leurs écoles ce lundi 18 mai a confirmé à la Voix du Gendarme le commandement des écoles.

Ainsi, la “ rentrée ” d’aujourd’hui concernait les élèves officiers du 2ème groupement de l’EOGN ainsi que les élèves-gendarmes de la 3ème compagnie de Chaumont, des 6ème et 9ème compagnies de Montluçon, la 1ère compagnie de Chateaulin, les 2ème et 4ème compagnies de Tulle et la 1ère compagnie de Dijon

A partir du 25 mai, les élèves-sous officiers du corps de soutien technique et administratif (CSTAGN) feront leur retour à l’école de Rochefort, tout comme les élèves des 3ème et 4ème compagnies de Montluçon, les 4ème et 5ème compagnies de Chateaulin, les 5ème et 6ème compagnies de Tulle ainsi que les 5ème et 7ème compagnies de Dijon.

Les élèves de la 8ème compagnie de Tulle réintégreront quant à eux leur école le 22 juin 2020.

Avant de reprendre le chemin de l’école, les futurs Gendarmes se sont vus octroyer sur instruction du Directeur général une permission pendant la dernière semaine de leur stage réalisé au sein des unités.

Lors de leur semaine de permission, les militaires veilleront à appliquer scrupuleusement les mesures sanitaires mises en place. En cas d’apparition de symptômes pouvant être liés au virus (toux, fièvre, fatigue, perte de l’odorat …), leur école devra être immédiatement avertie et la réintégration ne s’effectuera qu’après la communication d’un certificat médical de rétablissement.