Yonne : l’Ud89 pleure l’un de ses porte-drapeaux

0

« Le 15 juin à l’âge de 72 ans, notre camarade et ami Jean-Paul Minard nous a quitté par une belle journée de juin.

Jean-Paul est né le 5 octobre 1950 à CHEROY (Yonne). Après ses études, il entame un apprentissage de garçon boucher, métier qu’il exercera jusqu’à son départ au service militaire.

Ce service national, il l’effectue au 1er Groupe de Chasseurs Mécanisés de Reims (51), service qu’il termine avec la distinction de 1ère classe.

Issu d’une famille de Gendarme, c’est tout naturellement qu’il embrasse une carrière dans cette Arme. Il est admis à l’école préparatoire de Gendarmerie de Chaumont (52) et nommé élève-gendarme le 8 octobre 1973. Entre temps, le 12 mai 1973, il s’unissait sa vie à Dominique.

Son classement lui permis de choisir la Gendarmerie Départementale et le 20 mars 1974 il est affecté à la Légion de Gendarmerie d’Ile-de-France. Après 4 ans dans cette Légion, il demandes a être affecté sous les tropiques. Le 21 août 1978 il est affecté à la Légion Antilles-Guyanne, groupement de la Martinique, département qu’il aimait particulièrement pour y effectuer pratiquement tous les ans un grand séjour.

Entre temps il prépare le concours d’Officier de Police Judiciaire diplôme qu’il obtient le 3 juin 1980. Après ton congé de fin de campagne il reçoit une nouvelle affectation aux Antilles-Guyanne, mais cette fois en Guadeloupe le 9 février 1982.

De retour des Antilles, il retrouve à nouveau l’Ile-de-France et le 1 août 1985 il est promu maréchal des logis chef. Les diplômes de qualification s’enchaînent, lui permettant ainsi d’accéder au grade d’adjudant le 1 septembre 1995 et d’adjudant-chef le 1 décembre 1999 à la tête d’une importante unité en région parisienne. Admis au concours de Major, et nommé dans ce grade le 1 février 2003, son classement lui permet de choisir la Bourgogne, affecté en qualité de chef-secrétaire du groupement de la gendarmerie départementale de l’Yonne à Auxerre. C’est le 1er mai 2005 qu’il fait valoir ses droits à pension de retraite, retraite qu’il passera à Saint-Julien-du-Sault.

Ces dernières années, il n’est jamais resté inactif. Il jardine et voue une passion pour les voitures anciennes en participant à plusieurs manifestations de ce genre.

C’est aussi tout naturellement qu’il va rejoindre les Médaillés Militaires d’Auxerre, les associations de retraités Gendarmerie : la Fédération nationale des retraités de la gendarmerie et en 2011, l’Unprg de l’Yonne dont il sera en 2018 le porte-drapeau sur le secteur sénonais ou ses services sont appréciés.

Jean-Paul, tu aimais la vie, ta famille, tes amis. Ta porte était toujours ouverte pour un casse-croûte ou un apéro. On se remémore ta gentillesse, ton humilité, ton humour notamment sur les réseaux sociaux. Beaucoup de souvenir resterons à jamais en nous ; les voyages, les assemblées générales, les festivités des associations, les sorties à Paris etc…Merveilleux moments passés ensemble.

Ce soir, Jean-Paul, tu seras auprès de Sainte-Geneviève, la patronne de la Gendarmerie. Demandes lui de veiller sur ta famille et tes amis.

Elle va te trouver un poste de secrétaire dans son administration. Alors de temps à autre envoies nous un petit message.

Au nom des Médaillés Militaires de l’Yonne et de la section d’Auxerre, de la Fédération nationale des retraités de la gendarmerie et de l’Union nationale des personnels et des retraités de la gendarmerie, nous présentons à Dominique, ses enfants, sa famille nos sincères condoléances et vous assurons de notre bien vive sympathie.

Au revoir Jean-Paul, Adieu Major et repose en paix ! »

Extrait de l’éloge funèbre rédigé par Michel Roy, président de l’Union départementale des médaillés militaire de l’Yonne, président de la 176ème section des Médaillés Militaires d’Auxerre et adhérent à l’Ud89.

Jean-Louis Reynaert, président de l’Ud89.