Un forcené tué par un tir de riposte du GIGN

0
GIGN braqueurs
Le GIGN photo d'illustration GIGN

Un homme de 73 ans, retranché chez lui ce samedi à Ercuis (Oise) est mort après avoir ouvert le feu sur les Gendarmes entraînant un tir de riposte du GIGN.

Cet habitant d’Ercuis qui tenait des propos incohérents s’était retranché chez lui vendredi en milieu d’après-midi après bien visite des gendarmes de la brigade de Chambly.

Ces derniers étaient venus lui remettre en mains propres une convocation dans le cadre d’une enquête pour menaces envers des voisins. Il les avait accueillis avec un fusil de chasse rapporte Le Parisien.

Une quarantaine de militaires du groupement de l’Oise, rejoints par le GIGN, ont été appelés en renfort.

Une enquête de l’inspection de la Gendarmerie est ouverte pour déterminer les circonstances de sa mort.