Un deuxième gendarme décédé en service en Nouvelle-Calédonie (actualisé avec cagnotte)

0
Entraînement de gendarmes mobiles avec un VBRG en Nouvelle-Calédonie (Photo Gendarmerie Nouvelle Calédonie)

Nouveau drame pour la Gendarmerie en Nouvelle-Calédonie. Un deuxième gendarme est décédé en service ce jeudi.

Il s’agit de l’adjudant-chef Xavier Salou, du 4ème peloton blindé de l’escadron 11/1 du groupement blindé de gendarmerie mobile de Satory (Yvelines). Il est âgé de 46 ans, vit en couple et est père de deux enfants.

Sur le même sujet : Qui était Nicolas Molinari, le jeune gendarme tué en Nouvelle Calédonie? (actualisé avec cagnotte)

Dans l’enceinte de la caserne Bailly, à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, alors que l’équipage de l’engin blindé qu’il commandait préparait dans l’urgence une mission d’extraction de militaires en péril imminent au sein de la brigade de gendarmerie de Saint-Michel, l’adjudant-chef Xavier Salou, a été victime d’un tir accidentel précise GendInfo.

La Voix du Gendarme et ses partenaires l’UNPRG et l’APNM Gendarmes et Citoyens adressent leurs condoléances attristées à la famille du gendarme décédé et apportent tout leur soutien à ses camarades.

Une cagnotte pour sa compagne et ses deux enfants

La Fondation Maison de la Gendarmerie a mis en place une cagnotte au profit de sa compagne et de ses deux enfants, Lise (8 ans) et Jules (7 ans). Le don recueilli dans le cadre de cette cagnotte ne donnera pas lieu à l’émission d’un reçu fiscal selon la réglementation en vigueur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici