Qui est le nouveau chef des réservistes, le général Didier Fortin?

0
876
Le général Didier Fortin

Succédant au général de division Olivier Kim, nommé adjoint au major général de la Gendarmerie, le général de division Didier Fortin est le nouveau commandant des réserves de la Gendarmerie. Le portrait de cet ingénieur de l’école de l’air qui a commandé la région Picardie.

Sur le même thème : Mercato estival : cinq généraux dont le commandant des réserves changent d’affectation

Chargé de mission du Directeur général depuis un an après avoir préfiguré le service de la Transformation de la Gendarmerie à la tête la mission du pilotage et de la performance, le général Fortin est un des rares officiers généraux issus de l’école de l’Air.

Ayant choisi directement la Gendarmerie à sa sortie de la prestigieuse école de Salon-de-Provence, Didier Fortin a d’abord commandé en 1991 l’escadron de gendarmerie mobile de Mont-Saint-Aignan (76) avant de devenir le chef du programme de radiocommunication sécurisé RUBIS. En 2001, il est revenu sur le terrain comme commandant la compagnie du Marin (Martinique) puis a retrouvé les transmissions comme responsable des réseaux de radiocommunication de la Gendarmerie de 2005 à 2008.

Il a ensuite commandé le groupement des Landes de 2008 à 2011 avant de réintégrer la direction générale comme chef du bureau de l’audit et de la qualité puis comme chef de la mission du pilotage et de la performance. 

Le général Didier Fortin a commandé la région Picardie 

Il a ensuite été adjoint au commandant de la Gendarmerie de la Picardie pendant un an puis pendant trois ans commandant de la Gendarmerie de la Picardie et commandant adjoint de la région Hauts-de-France.

Breveté de l’École de guerre, le général Fortin est aussi auditeur de l’institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN) de l’institut des hautes études de sécurité et de justice (INHESJ). Il est aussi ingénieur de l’école nationale supérieure des télécommunications et diplômé de l’institut français de l’audit et du contrôle interne.