Pyrénées-Atlantiques : hommage à un Gendarme mort pour la France le 14 août 1944

0

Le mardi 18 juin avant notre sortie festive à la vinaigrerie Saint-Jacques, la châtaigneraie du Pays Basque à Mauléon puis au repas pris au restaurant « Chistéra » à Ordiap, nous nous sommes recueillis à Chéraute, sur la stèle du maréchal-des-logis chef Pierre Cazemajor, commandant de la brigade de Gendarmerie de Navarrenx, victime des tortures de la Gestapo, dont il décédera le 14 août 1944.

Manuel Morellas, vice-président de l’Ud64, désigné maître de cérémonie, a énoncé le déroulé de ce moment de recueillement. Après la présentation des autorités civiles et militaires, dont Didier Chipoy, président du comité Bayonne Pays-Basque du Souvenir Français, Michel Duclau fait la lecture poignante du parcours historique de résistant de son oncle pendant la seconde guerre mondiale. Vous pouvez d’ailleurs en prendre connaissance dans un diaporama. Michel, retraité de la Gendarmerie, ancien de la Section de recherche de Pau, était entouré de toute sa famille.

Fernand Lamarche-Laut, Président de l’Ud64 a lu l’appel du 18 juin du général de Gaulle, puis intervention de la maire adjointe de la commune de Chéraute. Elle lira la lettre de Patricia Miralles, secrétaire d’État auprès du ministre des armées, chargée des anciens combattants et de la mémoire.

S’en est suivi le dépôt des gerbes du Souvenir Français et de l’Unprg.

Bernard Billaud, secrétaire adjoint de l’Ud64.