Oise : visite au Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale des adhérents de l’Ud60

0
dav

Le 15 mai, une quinzaine d’adhérents de l’Union départementale de l’Oise s’est déplacée à Pontoise (95) pour visiter le Pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale (PjGn).

Après un déjeuner pris au self de la caserne du quartier Lange, c’est dans l’amphithéâtre de ce service de haute technologie qu’a débuté la visite.

C’est le général Christian Fillon qui a présenté l’organigramme du PjGn et des deux entités qui le composent : l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IrcGn) et le Service central de renseignement criminel de la Gendarmerie nationale (ScrcGn) connu, des plus anciens, sous le nom de Service technique de recherche et de documentation (Strjd).

Après cette première intervention, la visite s’est poursuivie dans les laboratoires de l’IrcGn. Au département environnement, incendie et explosifs, on a pu découvrir les méthodes développées pour déterminer l’origine d’un incendie mais aussi l’analyse des débris d’engins explosifs pour en connaître leur composition.

Au département signal, image, parole, on nous a présenté les missions que le département est amené à traiter. C’est la lecture de plaques d’immatriculation qui est le plus souvent demandée par l’amélioration de la qualité des captures d’images provenant de caméras de surveillance.

La visite s’est achevée par le département de reconnaissance faciale du ScrcGn. Des exercices pratiques ont conclu les explications données par le chef de ce département. Pas si simple de reconnaître la photo d’un individu à partir d’une sélection de portraits pouvant correspondre.

Tous ont été impressionnés par les matériels et les techniques utilisés par les experts mais aussi par les enquêteurs du PjGn.

Des hommes et des femmes passionnés par leur métier qui apportent une aide précieuse à la résolution d’affaires judiciaires.

Ronald Claux, président de l’Ud60.