Le Gendarme motocycliste blessé a bien été victime d’une tentative de meurtre (actualisé avec mise en examen)

3
125
Photo DR

Le Gendarme motocycliste blessé lors d’un accident survenu mercredi soir à Verquin (Pas-de-Calais) aurait bien été poussé volontairement. Le chauffard, très connu de la justice, a été mis en examen et écroué. Cet habitant de Sains-en-Gohelle est poursuivi pour “ tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique ”. Il est également poursuivi ajoute La Voix du Nord pour l’agression sexuelle d’une tenancière de bar, les blessures involontaires sur l’automobiliste impliquée dans l’accident, le vol de la Golf et les outrages aux forces de l’ordre et au personnel soignant.

Peu avant l’accident, le Gendarme du peloton motorisé (PMO) de Béthune avait pris en chasse ce chauffard qui avait grillé un feu rouge au volant d’une Golf. Selon nos informations, la voiture avait été volée quelques minutes avant lors d’une agression sexuelle d’une tenancière de bar. Détail sordide, l’individu avait accroché le slip de la victime sur le rétroviseur…

Le chauffard aux 7 condamnations convoqué en justice le 17 juillet pour une précédente affaire

Le chauffard a refusé de s’arrêter, malgré les injonctions du militaire qui avait actionné son gyrophare et sa sirène.

Parvenu à hauteur de la Golf, le conducteur aurait donné un coup de volant pour le percuter volontairement écrit France 3 . Le motocycliste a alors été dévié de sa trajectoire et violemment projeté contre le véhicule qui arrivait en sens inverse, une Peugeot 306 dont la conductrice a également été blessée.

Lors de son interpellation, l’individu a outragé et menacé de mort les policiers mais aussi le personnel soignant de l’hôpital où il a été admis pour des soins avant son placement en garde à vue.

Le motocycliste poste un message rassurant sur les réseaux sociaux

Selon nos informations, le chauffard, un homme de 35 ans qui vit dans un camp de Gens du voyage est très connu de la justice. Déjà condamné à sept reprises, il était sous contrôle judiciaire dans le cadre d’une procédure en cours et doit comparaître le 17 juillet devant le tribunal correctionnel pou cette affaire.

Sur le même thème : Blessé, le motocycliste de la Gendarmerie a t-il été volontairement poussé? (Vidéo)

Ce jeudi matin, relate La Voix du Nord, le Gendarme blessé, un adjudant de 38 ans, a posté un petit message rassurant sur les réseaux sociaux, depuis son lit d’hôpital : “ Juste un petit message pour vous remercier, je vais bien malgré une fracture du plateau tibial gauche et quelques bricoles “.

L’adjudant va se constituer partie civile et bénéficie de la protection fonctionnelle.

3 Commentaires

  1. Petit rappel à l’ordre est en liberté avec l’invitation de recommencer dans ce beau pays de droit !!! Au pire si pas content il fera une manif

  2. Et bien voilà le résultat d’un certain laxisme. C’est une honte, je suis en colère. Courage à tous les représentants de l’ordre. On compte sur vous. Un ancien de l’Arme.

Les commentaires sont fermés.