Des Gendarmes de Vannes décorés de la Légion d’honneur et de la médaille militaire le 14 juillet

0

La traditionnelle cérémonie du 14 juillet s’est déroulée sur l’esplanade du port de Vannes (56), en présence de nombreux Vannetais. Lors de cette cérémonie, plusieurs décorations ont été remises. La cérémonie s’est achevée par un défilé des troupes devant le port en présence de nombreux drapeaux dont celui de l’UNPRG du Morbihan.

Sur le même thème : La médaille militaire pour 783 Gendarmes d’active : la liste complète

Ont été décorés pour la Gendarmerie :

Légion d'honneur - Monnaie de Paris
Légion d’honneur – Monnaie de Paris

Légion d’honneur :

Le lieutenant-colonel Christophe Grenèche, officier adjoint renseignement du groupement de Gendarmerie départementale du Morbihan.

Le 2 juin 1992, alors élève-Gendarme, le lieutenant-colonel Christophe Grenèche intègre l’école des sous-officiers de la Gendarmerie de Châtellerault (86). A l’issue de sa formation, le 25 janvier 1993, il est affecté à la brigade motorisée de Rennes (35).

Le 25 août 2003, âgé de 36 ans, il rejoint l’école des officiers de la Gendarmerie nationale à Melun à la suite de sa réussite au concours d’officier semi-direct.

Au terme de deux ans de formation, il est affecté au peloton d’autoroute de Senlis (60), en qualité de commandant de peloton.

Le 1er août 2009, au gré d’une nouvelle mutation, il prend le commandement de l’escadron départemental de sécurité routière du Loir-et-Cher (41), puis celui des Yvelines à compter du 1er août 2013.

Du 1er août 2016 au 31 juillet 2020, il se voit confier la fonction de commandant de la compagnie de la Gendarmerie des transports aériens à Paris-Charles-de-Gaulle.

Le 1er août 2020, il rejoint le groupe commandement du groupement de Gendarmerie départementale du Morbihan où il seconde avec conviction et une grande efficacité le commandant de groupement dans sa mission quotidienne dans le domaine du renseignement.

Le lieutenant-colonel Christophe Grenèche, est, depuis le 25 novembre 2016, chevalier de l’ordre national du Mérite.

Médaille militaire :

Le major Mickaël Kersuzan, commandant de la brigade départementale de renseignements et d’investigations judiciaires du groupement de Gendarmerie départementale du Morbihan.

Le 6 décembre 1994, alors élève-Gendarme, le major Mickaël Kersuzan intègre ESOG de Montluçon (03). A l’issue de sa formation, le 4 décembre 1995, il est affecté à la brigade de Gendarmerie territoriale de Lucé (28).

Après avoir servi 20 ans et successivement au sein de 6 brigades territoriales, il rejoint le 1er juillet 2015 la cellule d’appui judiciaire de la BDRIJ GGD56 au regard des remarquables compétences techniques et qualités d’enquêteur acquises et développées notamment lors de détachements effectués en renfort des unités de recherches.

Il prend le 1er octobre 2020 le commandement de cette même brigade. Le major Mickaël Kersuzan est également titulaire de la médaille de la défense nationale depuis le 1er janvier 2004.

Le major Thierry Camelin, adjoint au commandant de l’escadron départemental de sécurité routière du Morbihan.

En 1993, le major Thierry Camelin commence sa carrière militaire en qualité d’officier marinier.

Le 2 décembre 1997, tandis qu’il est élève-Gendarme, il intègre l’ESOG de Chaumont (52). Le 30 novembre 1998, il est affecté à l’escadron 34/7 de Gendarmerie mobile à Troyes (10).

Le 1er octobre 2002, il rejoint le PSIG de Vitré (35) au sein duquel il prépare l’examen technique d’officier de police judiciaire, qualification qu’il obtient le 1er avril 2004.

À la suite de son obtention de sa technicité motocycliste, il reçoit une affectation à la brigade motorisée de Douarnenez (29) le 1er juillet 2005, unité dont il prendra le commandement en 2014. Le 1er septembre 2016, il est affecté à la tête du peloton motorisé de Châteaulin.

Le 16 septembre 2018, il occupe la fonction d’adjoint au commandant de l’escadron départemental de sécurité routière du Morbihan. Depuis le 1er janvier 2018, le major Thierry Camelin est titulaire de la médaille de la Défense nationale.