Des cagnottes pour deux Gendarmes décédés accidentellement hors service

0
201

Deux cagnottes sont organisées par la Fondation Maison de la Gendarmerie pour venir en aide à la famille de deux Gendarmes décédés accidentellement hors service les 22 et 28 février.

Le 22 février, Alexis, Gendarme, à l’escadron de gendarmerie mobile de Longeville-les-Saint-Avold (57), est décédé dans un accident de moto survenu à Chorges, dans les Hautes Alpes, son département d’origine où son père, Philippe, est Gendarme à la brigade motorisée de Gap. L’accident s’est produit au niveau d’un embranchement relate le Dauphiné Libéré.

Selon les premières constatations, il aurait quitté la route et aurait percuté violemment un arbre. Le jeune homme est mort sur le coup. Les obsèques d’Alexis, qui allait avoir 24 ans, ont été célébrées le samedi 26 février à Gap.

Outre la cagnotte de la Fondation Maison de la Gendarmerie au profit de sa famille, des camarades d’Alexis ont lancé une collecte sur la plate-forme Leetchi.

Mort en randonnée

Un autre décès endeuille la Gendarmerie. Celui du maréchal des logis-chef Stéphane, affecté au peloton autoroute de Bayonne (64). Ce militaire est mort en montagne le 28 février dernier. Ce montagnard était parti randonner seul en vallée d’Aspe et sa disparition avait été déclarée dimanche 27 février dans la nuit. Les Gendarmes du peloton de gendarmerie de haute montagne d’Oloron-Sainte-Marie ont retrouvé ce lundi son corps dans le secteur du pic de Labigouer, à Lescun. Le randonneur aurait vraisemblablement été victime d’une chute dans cette zone “pas particulièrement escarpée mais rendue dangereuse par la dureté de la neige” précise Sud Ouest.

Une cagnotte est organisée au profit de sa compagne, et de ses enfants.

Aux deux familles et aux camarades d’Alexis et Stéphane, la Voix du Gendarme et l’UNPRG adressent leurs condoléances attristées et tout leur soutien.