La Gendarmerie maritime contrôle les produits de la mer à la criée de Lorient (56).

Les Gendarmes maritimes et les affaires maritimes étaient tôt sur le pont, mercredi 23 février, pour contrôler le transport des produits de la mer issus de la criée de Lorient (Morbihan).

À 5h15, ils sont déjà à poste au rond-point de la base de sous-marins pour une opération coordonnée entre Gendarmes maritimes de la brigade de surveillance du littoral de Lorient et agents de l’unité locale des affaires maritimes.

La vente à la criée du port de pêche de Lorient vient de se terminer. Les véhicules des mareyeurs et poissonniers prennent la route, chargés de produits de la mer, vers les lieux de vente dans le département du Morbihan mais aussi dans tout le grand ouest.

“Le transport des produits de la mer est soumis à une réglementation sévère​, rappelle le major Bruno Tromeur, commandant d’unité de la Gendarmerie maritime. L’objectif est de s’assurer de sa bonne application. Tout ce qui est stocké dans le camion doit être mentionné sur le bon de transport. “

Prévention et garantie sanitaire

Le but de ces contrôles : la prévention avant la répression mais aussi la garantie sanitaire pour le consommateur.

“Pour schématiser, le poisson est contrôlé à chaque étape : lors de sa pêche en mer, au débarquement du bateau puis lors du transport, en passant par la vente sous criée et jusqu’à l’achat par le particulier, tout doit être vérifiable. C’est ce qu’on appelle la traçabilité des produits », ​ajoute le major.”

Au terme du contrôle, vers 8h00, près de dix-neuf véhicules ont ainsi été inspectés.

Le major Bruno Tromeur, commandant la brigade de la Gendarmerie maritime de Lorient.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here