Décès en service d’un Gendarme mobile en Guyane

1
256

Nous apprenons avec tristesse le décès soudain en service d’un Gendarme mobile de l’escadron 32/3 de Luçon en Guyane.

Sur le même thème: Un Gendarme décède d’un malaise cardiaque en Guyane

Cet adjudant-chef de 50 ans, a succombé à une embolie pulmonaire le 19 juin alors qu’il était détaché en Guyane avec son unité. Mickaël Desbois était marié et père de trois enfants.

Il s’est écroulé dans les couloirs de l’hôtel où il est cantonné. Rapidement médicalisé, il a été évacué par les services de secours à l’hôpital de Cayenne où il est décèdé après deux arrêts cardiaques.

Élève Gendarme à l’école de Gendarmerie de Châtellerault en octobre 1996, il a rejoint l’escadron de gendarmerie mobile 15/3 de Vannes en septembre 1997. Il était affecté à l’escadron de gendarmerie mobile 32/3 de Luçon depuis juillet 2009.

Une cérémonie s’est déroulée à la caserne La Madeleine à Cayenne le 24 juin à 7h30 en présence de ses camarades d’unité.

Sur le même thème : Un Gendarme décède d’un malaise cardiaque en Guyane

Une cagnotte est mise en place par la Fondation maison de la Gendarmerie au profit de son épouse, Nadège et de ses 3 enfants : Maëllis (19 ans), Baptiste (17 ans) et Amélie (13 ans). 

La Voix du Gendarme et l’UNPRG adressent leurs condoléances à sa famille et leur soutien à ses camarades.

1 COMMENTAIRE

Les commentaires sont fermés.