Décès du général Philippe Leriche

Nous apprenons le décès soudain à Paris à l’âge de 65 ans du général (2S) Philippe Leriche. Ses obsèques ont eu lieu le 5 août à Limoux (11). La Garde républicaine lui a rendu hommage lors du départ de son corps de Paris. Il a terminé sa carrière comme sous-directeur de la logistique au service de l’achat, des équipements et de la logistique de la sécurité intérieure (SAELSI).

Le général Leriche symbolise parfaitement l’escalier social en Gendarmerie puisqu’il avait débuté en 1975 Gendarme auxiliaire au Centre d’instruction de Gendarmes auxiliaires de Bergerac (24). Gradé du contingent, il y a été instructeur combat au peloton des élèves gradés. À l’issue de son service, il a enchaîné sur sa formation de Gendarme à l’école de Chatellerault.

Il a débuté son magnifique parcours comme Gendarme mobile à l’EGM 6/2 de Melun (77) avec lequel il a été projeté en Corse et aux Antilles notamment. Il a réussi le concours d’officier au bout de trois ans et à sa sortie de l’EOGN a retrouvé la mobile comme commandant du peloton blindé (VBRG) de l’escadron 1/23 de Narbonne (11) avec lequel il a été projeté en Corse et en Nouvelle-Calédonie notamment. Il a ensuite été nommé chef du service automobile de l’EOGN à Melun, formateur “cavalerie légère blindée” avant de commander la compagnie de Brioude (43). Puis, il a été chef du bureau instruction-défense de la légion de Gendarmerie du Languedoc-Roussillon avant d’intégrer l’École de guerre.

Ses deux enfants sous-officiers de réserve de Gendarmerie

À l’issue, il a été chef des services administratifs et techniques de la Garde républicaine puis a pris la tête du groupement du Puy de Dôme (63) à Clermont-Ferrand. Il a ensuite été successivement chef du bureau de l’exécution du budget à la DGGN, officier de cohérence opérationnelle à la division capacité de l’état major des armées, officier de liaison à l’Inspection générale de l’administration (IGA), adjoint au sous-directeur de l’équipement et de la logistique, chargé de mission “soutien finances” au cabinet du DGGN, et sous-directeur de l’équipement et de la logistique à la DGGN. Il a été terminé sous-directeur de la logistique au service de l’achat, des équipements et de la logistique du ministère de l’Intérieur (SAELSI).

Auditeur de l’Institut national des hautes études de sécurité (INHESJ) et de l’Institut des hautes études de la défense nationale, il était officier de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite.

La Voix du Gendarme adresse ses condoléances attristées à sa famille. Le général Leriche avait transmis l’amour de la Gendarmerie à son fils et à sa fille qui sont tous deux sous-officiers de réserve de l’Arme.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here