Saisie d’une tonne de cocaïne dans un avion: une enquête hors normes des Gendarmes

2
174
Le jet transportant la cocaïne (Photo Gendarmerie)

C’est une enquête exceptionnelle à laquelle vient de participer la Gendarmerie. La section de recherches de Strasbourg, a contribué au démantèlement d’un vaste réseau criminel spécialisé dans le trafic de cocaïne à grande échelle entre l’Amérique du sud, l’Europe et l’Asie.

On imagine bien que la cocaïne vendue en Europe et en France est importée mais on ne sait pas trop comment. C’est tout le travail des enquêteurs dont ceux de la Gendarmerie d’établir l’organisation des filières afin de pouvoir les démanteler. 

Les épisodes de séries télévisées nous font croire que les interpellations de trafiquants internationaux de drogue sont courantes. Dans la vraie vie, c’est beaucoup moins banal.

L’avion était surveillé avec le concours de la Gendarmerie des transports aériens (Photo Gendarmerie Nationale)

L’opération « Familia », coordonnée par Europol et la DEA (Etats-Unis)(1) avec l’appui de Frontex(2), a permis l’arrestation de 16 personnes impliquées dans un trafic de cocaïne de grande ampleur (11 en Europe et 5 en Asie) et la saisie de plus d’une tonne de cocaïne (603 kg en Suisse et 421 kg à Hong-Kong), 2 millions d’euros en coupures et plus d’1 million d’euros de produits de luxe (notamment des montres et des véhicules).

18 pays impliqués dont la France

Depuis plus d’un an, différents pays, dont la France, mènent des investigations sur un groupe criminel des Balkans suspecté d’importer, de financer et de distribuer de grandes quantités de cocaïne depuis l’Amérique du sud vers les continents européen et asiatique par voies aérienne et maritime. En mai 2019, ces investigations permettent d’obtenir des renseignements sur une livraison importante par avion privé depuis l’Uruguay vers l’Europe. L’avion suspecté d’être utilisé pour réaliser la livraison doit faire escale à Nice le 16 mai 2019 avant de se poser à Bâle Mulhouse. De faux passagers sont embarqués avec les bagages contenant la cocaïne.

Suite aux demandes d’entraide européenne, sous l’égide des juridictions interrégionales spécialisées (2) de Marseille et de Nancy, les gendarmes des sections de recherches et des groupes d’observation et de surveillance (GOS) de Marseille et de Strasbourg ainsi que les militaires de la Gendarmerie des transports aériens (GTA), mettent en place un important dispositif de surveillance au niveau des deux aéroports.  

La précision des renseignements recueillis permet aux Gendarmes d’informer leurs partenaires européens et de coordonner une opération en vue d’interpeller les mis en cause. Dans la soirée du 16 mai 2019, la police suisse, en étroite collaboration avec la section de recherches de Strasbourg, interpelle à Bâle, 3 personnes dont l’une des têtes de l’organisation criminelle et saisit 603 kg de cocaïne pure à 90 %.

Les capacités de mobilisation, d’engagement, la rigueur opérationnelle et la qualité des investigations judiciaires de la Gendarmerie nationale ne sont plus à démontrer. D’ailleurs, les partenaires prestigieux évoqués dans cette affaire ne s’y trompent, ils n’hésitent pas une seconde à travailler main dans la main avec cette grande institution qu’est la Gendarmerie.

  1. DEA est un service de police fédérale américain dénommé Drug Enforcement Administration chargé de lutter contre le trafic de stupéfiants. Créée en 1973 sous l’impulsion du président Nixon, ce service collabore avec les diverses agences locales, régionales et fédérales des Etats-Unis pour faire la guerre à la drogue.
  2. Frontex aide les États membres de l’Union Européenne et les pays associés à l’espace Schengen à gérer leurs frontières extérieures. Elle contribue également à harmoniser les contrôles aux frontières au sein de l’UE. Elle facilite la coopération entre les autorités de surveillance des frontières dans les différents pays de l’UE, en leur fournissant une expertise et un soutien technique.
  3. JIRS, les juridictions interrégionales spécialisées regroupent des magistrats du parquet et de l’instruction possédant une expérience en matière de lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière dans des affaires présentant une grande complexité.

Jacky Lefort

2 Commentaires

Les commentaires sont fermés.