“Bleu pupilles” : la Gendarmerie s’engage pour les orphelins de l’Arme

0
716
Le général Galtier, le général Gesnot, et les représentants des partenaires dont Gérard Sullet, président de l'UNPRG (Photo GAVR Louvet

La Fondation maison de la Gendarmerie a lancé en grande pompe ce 4 mars, à Paris le projet “Bleu pupilles“, entièrement dédié aux orphelins et aux familles de Gendarmes décédés. Notre partenaire l’UNPRG, partie prenante de ce projet, était représentée par le président national Gérard Sullet.

“Alors, racontez-moi vos rêves”. La ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Dominique Faure, avenante, se penche vers un groupe d’enfants. Sourire aux lèvres, elle répond aux nombreuses sollicitations de ces fils et filles de Gendarmes surpris de “voir un ministre pour de vrai”. À ses côtés, le général d’armée (2S) David Galtier, président de la Fondation maison de la Gendarmerie (FMG) invite les familles à se présenter auprès de la ministre. La scène est touchante. 

Le général Gesnot, Dominique Faure et le général Galtier (Photo GAVR Louvet Sirpa Gendarmerie)

Ce samedi 4 mars, dans l’écrin féérique du musée des Arts forains, dans le XIIe arrondissement de Paris, la Gendarmerie nationale a lancé en grandes pompes son label “Bleu pupilles”. Une jolie appellation pour un combat social d’importance pour l’Arme : l’accompagnement de ses orphelins. Kiosques de confiseries, attractions et jeux en bois sont assaillis par l’enthousiasme débordant d’une centaine de jeunes enfants. En marge de cette ambiance de fête, le général Galtier a réuni autour de lui sept des dix acteurs de ce programme social pour signer une convention de partenariat. Se sont notamment associés à ce projet l’Union nationale des personnels retraités de la Gendarmerie (UNPRG), sensibilisée depuis longtemps à cette cause, ainsi que les Képis pescalunes, une association très impliquée dans l’accompagnement des orphelins, mais aussi Sébio Solidarité secours en montagne qui agit pour les familles de secouristes en montagne décédés.

Avec “Bleu pupilles”, la FMG, la DGGN et la dizaine de partenaires sociaux entendent élargir et renforcer cette aide aux orphelins. Ce plan se concentrera autour de trois piliers majeurs : “affirmer la reconnaissance de l’Institution et renforcer les liens de solidarité” ; “assurer le soutien et l’entraide tout au long de leur jeunesse” ; “favoriser leur développement scolaire et leur insertion dans la vie active”. Ainsi, les enjeux identifiés par cette initiative sont véritablement d’accompagner le quotidien de ces familles, devant composer pour toujours avec la disparition d’un proche. “Chaque Gendarme doit savoir, au fond de lui, que s’il venait à disparaître, ses proches, ses enfants ne seront jamais oubliés, qu’ils seront toujours soutenus, aidés et intégrés à la grande famille de la gendarmerie », a assuré lors de la conférence inaugurale le général de division Jean-Pierre Gesnot, adjoint au Directeur des personnels militaires de la Gendarmerie

Au cours de cette soirée de fête, David Galtier, le général Gesnot et la marraine de l’événement, la ministre Dominique Faure ont précisé les points de ce projet ambitieux. Les familles pourront bénéficier d’un accompagnement pour les études de leurs enfants, une aide à la recherche de stages ou d’emploi et la préparation aux concours de la fonction publique. L’intégration des lycées militaires est également ciblée, tout comme les aides pour les logements étudiants. “Bleu pupilles” entend maintenir le lien entre l’institution et les enfants de Gendarmes décédés, en les rassemblant autour d’événements solidaires. 

“Nous avons souhaité que ce programme soit ouvert absolument à tous les orphelins, (…) qu’il soit le plus fédérateur possible, pour que les différents acteurs de l’action sociale puissent vous proposer, ensemble, des aides adaptées à vos besoins et des services à votre écoute”, a insisté le général Galtier sur le bien-fondé de cette initiative. Un engagement salué par la ministre déléguée aux Collectivités territoriales, Dominique Faure : “La Gendarmerie nationale démontre une nouvelle fois ce soir qu’elle est une grande famille solidaire, dynamique et fière de ses valeurs”.