Allier : cérémonie sortie de stage de la 9ème compagnie « Garde Laboudance » de l’École de gendarmerie de Montluçon

0

Le jeudi 20 juin, la cérémonie de sortie de stage de la 9ème compagnie « Garde Laboudance » commandée par le capitaine Ignace Malherbe, s’est déroulée sur la cour d’honneur de l’École de gendarmerie de Montluçon, sous la présidence du général Laurent Vidal, commandant l’École, en présence des présidents d’associations et les familles.

A l’issue de la cérémonie de découverte des galons par les autorités militaires et les cadres, un vibrant hommage a été rendu par les élèves-gendarmes de la 9ème compagnie ressentant une profonde gratitude envers leur parrain de la promotion « Garde Laboudance » mort au cours de la libération de Paris dont une plaque commémorative porte son nom près de l’Hôtel de Ville de Paris.

Contexte historique : Le dimanche 20 août 1944, alors que la préfecture de police est occupée depuis la veille, des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI) et un détachement de la garde de Paris d’une soixantaine de fantassins commandés par le lieutenant Meunier, de la 8ème compagnie d’infanterie et l’adjudant Denefeld, de la 10ème compagnie, participent à la prise de l’Hôtel de Ville. Pendant toute la durée de l’insurrection ces fantassins des 2ème et 3ème bataillons de la garde, rejoints par une vingtaine de cavaliers, sous le commandement du lieutenant Emin, venus du quartier des Célestins tiennent garnison dans l’édifice et seront régulièrement relevés chaque jour. A plusieurs reprises des gardes (et des FFI) sortent de l’Hôtel de Ville pour repousser les détachements allemands qui se présentent et faire des prisonniers. A plusieurs reprises, du matériel est pris à l’ennemi (notamment six camions avec cinq mille litres d’essence, un canon anti-char, une mitrailleuse lourde…). Mais ces actions ne se font pas sans pertes. Outre plusieurs blessés, le garde Laboudance, venu de la caserne Penthièvre pour livrer des armes et des munitions, est tué par balle à proximité de la place Baudoyer, proche de l’Hôtel de Ville, le 22 août 1944. Il est inhumé le mercredi 30 août 1944 à 10h00 au cimetière militaire de Bagneux.

Le 18 juin 18 heures, s’était déroulé la cérémonie de remise des prix aux élèves-gendarme de la 431ème promotion. Après la partie protocolaire de remise des diplômes aux dix premiers par le général Laurent Vidal, commandant l’École, le président de l’Ud03MM, après son propos sur l’Unprg, a remis à l’élève-gendarme Mathias Fernandez, major de sa promotion, la plaquette d’honneur de l’Unprg et aux 10 premiers classés, l’abonnement d’un an gratuit du journal numérique « La Voix du Gendarme » avec les remerciements du directeur de « La Voix du Gendarme ».

L’Ud03MM adresse ses félicitations à l’ensemble de la 9ème compagnie sortante en leur souhaitant bonne adaptation dans leur affectation respective.

Bernard Deligny, président de l’Ud03MM.