Aisne : le colonel Stéphane Aurousseau officiellement commandant du groupement de gendarmerie départementale de l’Aisne

0
975

C’est maintenant officiel, ce jeudi 5 octobre à 16H30, le colonel Stéphane Aurousseau a reçu du général de corps d’Armée Olivier Courtet, commandant la région de gendarmerie des Hauts de France, le commandement du groupement de gendarmerie départemental de l’Aisne.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Thomas Campeaux, préfet de l’Aisne, de plusieurs sous-préfets des arrondissements axonais, de José Beaurain, député, de l’adjoint au maire de Laon, des représentants des corps constitués, militaires, pompiers, policiers, agents pénitenciers et des présidents d’associations, dont ceux des retraités de l’Arme avec celui de l’Ud02.

Une douzaine de porte-drapeaux sous les ordres de Bernard Dumay, délégué du secteur de Soissons à l’Ud, un piquet d’honneur en armes, le drapeau de la région et sa garde, les commandants des groupements de gendarmerie départementale de l’Oise, de la Somme, de la Marne, des Ardennes, du commandant de la section recherches d’Amiens, d’un détachement du groupement cynophile et de l’Escadron de sécurité routière (Edsr) de l’Aisne, des commandants et seconds de l’Edsr, des compagnies gendarmerie départementale de Château-Thierry, Laon, St-Quentin, Soissons et Vervins, des militaires de l’ensemble du groupement axonais, des commandants ou représentants des escadrons de gendarmerie mobile de Chauny, Hirson et Saint-Quentin étaient rassemblés dans un espace restreint de la cour de la caserne du lieutenant René Bricot à Laon pour assister à cet événement.

Au cours de cette cérémonie, trois décorations ont été remises et non des moindres puisqu’une médaille militaire décernée à un major, l’ordre national du mérite à un capitaine et la médaille des services militaires volontaires à un gendarme réserviste ont récompensés ces personnels méritants du groupement de l’Aisne.

Lors des discours du général et du préfet, la création annoncée le lundi 2 octobre par le président de la République de trois unités dans l’Aisne, deux brigades à Aubenton et à Saint-Gobain ainsi qu’une unité mobile à Neuilly-Saint-Front, n’a pas manqué d’être abordée en se félicitant de voir de nouveaux effectifs arriver dans le département qui souffre actuellement d’un manque d’une cinquantaine de gendarmes et gradés.

Biographie du Colonel Stéphane Aurousseau :

Agé de 47 ans, marié, en 1999 après sa formation militaire à l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale (Eogn), il sert au Service d’informations et relations publiques des armées-gendarmerie. Il retrouvera l’Eogn en 2001 pour sa formation d’officier avant sa première affectation en qualité de commandant en second à la compagnie de gendarmerie départementale de Carcassonne (11), puis à celle de Saint-Martin et Saint-Barthélémy (Antilles). En 2010, il est affecté à la section évaluation-contrôle de l’activité et à la section du personnel de réserve comme chef de ces entités. Trois ans plus tard, il rejoint le commandement de la compagnie de gendarmerie départementale de Cannes (06), avant son intégration en 2017 à l’école militaire de Paris pour l’école de guerre. En 2018, il est affecté à l’inspection générale des armées-gendarmerie comme adjoint au chef du pôle études-enquêtes jusqu’en 2021 où il se voit confier le bureau de la sécurité des mobilités à la Direction générale de la gendarmerie nationale.

C’est le 1er août qu’il est nommé commandant du groupement de gendarmerie départementale de l’Aisne à Laon.

Il est chevalier de la légion d’honneur et de l’ordre national du mérite, titulaire de la médaille d’or de la défense nationale avec agrafe gendarmerie nationale, de la médaille de bronze des services militaires volontaires, de la médaille d’or de la sécurité intérieure (Euro 2016), de la médaille d’argent de la sécurité intérieure avec agrafe gendarmerie nationale et de la médaille de la protection militaire du territoire (Trident).

Nous lui souhaitons la bienvenue et une parfaite adaptation dans l’ancienne capitale de la France et pleine réussite dans ses nouvelles fonctions.

Sa présence à l’assemblée générale de l’Union départementale de l’Aisne le 16 septembre montre combien cet officier attache de l’importance aux liens entre les actifs et les retraités de l’Arme, en espérant qu’il rejoigne l’Ud02 très prochainement.

Patrice Van Lancker, président de l’Ud02.