Aisne : la 300ème adhérente de l’Ud02 récompensée

0

Il y a parfois des démarches pénibles, difficiles, sensibles ou tristes mais celle que le délégué du secteur de Soissons, Bernard Dumay et le président ont eue à se charger le jeudi 7 décembre était agréable à plusieurs titres.

Ils avaient pour mission de récompenser Sophie Rauscher, la 300ème adhérente, à la date du 7 septembre, en lui offrant un bon d’achat d’une valeur de 30€ en même temps que sa carte d’adhérente. Son mari Stéphane, retraité de l’Arme, absent pour son nouveau travail, recevra la sienne par l’intermédiaire de son fils Benjamin qui l’a remplacé pour l’occasion.

Ce cadeau sera à acquérir auprès du magasin «Secret d’intérieur», 79 rue Charles De Gaulle à Hirson, partenaire de l’Ud02, puisque la gérante de ce commerce accorde une remise de 10% aux adhérents de l’Unprg sur présentation de leur carte. L’Ud s’est engagée quant à elle à faire tous ses achats de cadeaux (naissance, mariage, loterie, etc…) dans cette belle échoppe hirsonnaise.

Ce couple d’adhérents est très occupé par son travail mais n’en n’est pas moins innovateur puisqu’il s’est lancé dans la fabrique, le conditionnement et la vente de miel. Les stocks de « L’abeille Z’Aisne » pour 2023 sont épuisés mais une réservation est déjà faite par l’Ud pour en mettre dans les prochains colis de fin d’année en 2024.

Malgré toutes ces occupations, Sophie Rauscher est conseillère municipale dans leur village de Juvigny et bénévole pour la distribution annuelle des brioches dont les bénéfices servent à l’accompagnement des personnes handicapées.

Bravo à ce couple très engagé qui nous a rejoint au deuxième semestre et qui a tout de même tenu à payer en totalité sa cotisation. Ce cadeau n’est donc qu’un juste retour des choses pour ces deux nouveaux jeunes adhérents.

Pourquoi récompenser la 300ème adhérente ? Pour encourager le recrutement vital pour l’Ud. Un cadeau attend le ou la 400ème. A bon entendeur(e)…

De plus, faire plaisir aux plus jeunes montrent que l’Ud est bienveillante envers tous ses adhérents, les plus jeunes comme les plus âgés et ne donnent pas exclusivement aux aînés et aux personnes en difficulté.

En cinq ans les effectifs sont passés de 95 à 311 adhérents, tout en perdant chaque année une dizaine d’entre-eux (décès, déménagements, mutations, démissions, radiations pour non paiement). Cette année, ce sont 22 départs enregistrés dont 15 élèves-gendarmes. Alors il faut impérativement garder le cap et continuer d’intéresser tous les adhérents à la vie de l’Union départementale de l’Aisne pour la pérenniser le plus longtemps possible. 

Patrice Van Lancker, président de l’Ud02.