Aisne : 51ème hommage aux 108 victimes de Vierzy

0

Le 16 juin 1972 vers 19H00, à Vierzy, s’est déroulée la 3ème catastrophe ferroviaire la plus importante du 20ème siècle, entraînant le décès de 108 personnes. Parmi elles, deux Gendarmes en service de transfèrement judiciaire ont trouvé la mort dans des circonstances dramatiques.

Jusqu’en 2022, les différentes cérémonies avaient lieu à Soissons, près de l’église Saint-Léger qui avait accueilli à l’époque la chapelle ardente avec tous les corps des victimes, là où un monument a été érigé, mais aussi à Vierzy au dessus du tunnel où une stèle, œuvre de Bernard Lefranc, appelée «Douleur» a été réalisée en 2005.

Sur ces deux monuments la longue liste des noms, prénoms et âges des victimes mais rien sur l’appartenance à la Gendarmerie de nos deux camarades Ferdinand, Louis-Marie Rousseau et Robert Fleiter morts en service, enchaînés à leur détenu.

Pour les sortir de l’anonymat, en 2022, au 50ème anniversaire de cette catastrophe, l’Unprg-Ud02 a pris l’initiative de faire réaliser, d’installer et de dévoiler une plaque aux noms de Ferdinand Rousseau et de Robert Fleiter.

Le vendredi 16 juin, à 19H00, pour le 51ème anniversaire, avant un moment de recueillement en présence de 11 porte-drapeaux, du commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Soissons, Thierry Leclerc, adhérent à l’Ud02, du commandant de la brigade de proximité de Fère-en-Tardenois, d’adhérents de l’Ud02, sous la direction du président départemental de l’amicale des porte-drapeaux, Bernard Dumay, adhérent et délégué du secteur de Soissons, le président de l’Ud02 a lu un bref discours d’hommage aux 108 victimes en relatant particulièrement les circonstances ayant entraîné le décès de nos deux frères d’Arme.

Un Vierzois a déposé une gerbe achetée avec le fruit d’une collecte locale dont il s’est personnellement chargé en l’absence d’engagement communal, le président des Anciens combattants prisonniers de guerre – Combattants d’Algérie, Tunisie, Maroc (Acpg-Catm) de Soissons, Jean-Claude Demay, adhérent à l’UD a déposé une gerbe au nom de son association et l’Ud02 en a également déposée une troisième.

L’engagement de l’Ud02 en 2022 à pérenniser cet hommage aux côtés des personnels d’active doit impérativement se poursuivre car, aujourd’hui, la présence d’autres membres des familles de victimes se fait de plus en plus rare et pourtant, penser aux morts, c’est assurer la survie des gens qu’on a aimés, en attendant que d’autres le fassent pour nous.

Patrice Van Lancker, président de l’Ud02.