Aisne : 41ème congrès Unprg – le 3ème pour le président de l’ Ud02

0

Pour le président actuel de l’Ud02, après celui du Cap d’Agde (34) en 2018 puis celui de Trégunc (29) en 2021, c’est à Hendaye (64) qu’il s’est rendu pour le 41ème congrès qui s’est déroulé du 28 au 31 mai 2024, au centre de vacances Azuréva, partenaire de l’Unprg.

Sur les 103 Ud dont six outre-mer, 79 étaient représentées (67 présidents et 12 délégués) mais malheureusement 36 présidents étaient absents malgré les enjeux importants d’un tel séminaire.

En effet, il s’agissait du dernier congrès sous la présidence de Gérard Sullet, président national en fonction et des décisions importantes ont été soumises au vote des congressistes présents.

Le président national a rappelé ses axes prioritaires à savoir, la reconnaissance d’intérêt général, la politique sociale, le recrutement et la communication. L’objectif majeur de maintenir les effectifs a été atteint. Le cap des 30.000 adhérents est assuré.

Il fait part de son constat d’échec de communication avec la Dggn où l’Unprg est écoutée mais pas entendue.

Les différents rapports (moral, financier et ceux des différentes commissions – organiques et statuts – active et réserves – communication – sociale – recrutement) ont été présentés et approuvés à l’unanimité.

La motion du congrès national a été présentée par le 1er vice-président Claude Marchal et approuvée après un ajout sur les événements de la Nouvelle Calédonie. Elle sera diffusée aux parlementaires et aux autorités en liens avec l’ Unprg. Les adhérents de l’Ud en seront également destinataires.

Dix candidats se sont présentés à un poste d’administrateur national, six pour un mandat à renouveler et quatre nouveaux postulants. Ont été élu les administrateurs suivants :

  • Jean Even (administrateur sortant) réélu avec 62 voix ;
  • Jean-Jacques Tamboise (administrateur sortant) réélu avec 63 voix ;
  • Michel Fillaud (administrateur sortant) réélu avec 68 voix ;
  • Sylvianne Paulin (vice-président et secrétaire Ud13) élue avec 58 voix ;
  • Patrick Beccegato (délégué Csfm) élu avec 69 voix ;
  • Eric Durieux Trouilleton (Président Ud39) réélu 4 ans (durée du mandat en cours) avec 56 voix ;
  • Serge Epplin (administrateur sortant) réélu avec 66 voix ;
  • Daniel Delorme (administrateur sortant) réélu avec 68 voix.

Ghislaine Gaillard (secrétaire UD 15) et Jean-Louis Dagot (Président UD 27) n’ont pas été élus.

Après le bilan financier présenté par le trésorier national Daniel Delorme, l’augmentation du montant de la quote-part de reversement des Ud au national, inchangé depuis 26 ans (1998), a été soumis aux votes des présidents. Il apparaît qu’annuellement l’équilibre financier n’est tenu qu’avec les subventions accordées, d’où la nécessité d’augmenter les ressources. A la question soulevée de revoir les indemnités du président, du secrétaire général et du trésorier, le président Gérard Sullet répond qu’il n’est pas en position de demander ce changement puisqu’il est partant et qu’il en a bénéficié pendant son mandat. Le débat est clos et aucun échange n’a pu avoir lieu. Les réponses adressées par écrit par le secrétaire général à ce sujet ne répondent pas non plus aux attentes de ceux qui les ont posées (le président de l’Ud02 en faisait partie).

Au moment du vote, seuls dix présidents dont celui de l’Ud étaient contre et cinq se sont abstenus. L’augmentation de 1€ et de 0,50€ pour les veuves a donc été adopté à la majorité et sera mis en place en fin d’année 2024.

Des échanges ont eu lieu au sujet des quotes-parts à reverser pour ceux bénéficiant de l’exonération de cotisation. Dorénavant, elles n’auront plus lieu d’être à condition de ne pas les systématiser.

En terme de recrutement, 48 Ud augmentent leurs effectifs, les cinq premières dans ce domaine sont les départements 33, 02, 52, 66 et 13. Vingt Ud sont en difficultés dont dix dans une phase difficile. En trois ans, 5557 adhérents ont été recrutés.

Après les intervenants du dernier jour en matinée, l’après-midi un office religieux et une cérémonie au monument aux morts de la ville d’Hendaye se sont déroulés en présence de nombreuses autorités et de 43 porte-drapeaux.

Au terme de la réunion du nouveau conseil d’administration national, c’est Daniel Gonfroy qui a été élu président national par 13 voix contre 7 pour Jacky Lefort, second postulant à la fonction. De l’avis de nombreux présidents présents, le choix aurait été différent si cette élection avait été réalisée par les présidents des Ud qui plébiscitaient le perdant. Ce dernier n’a pas repris la présidence de la commission communication qu’il a dirigé brillamment pendant son mandat mais reste tout de même administrateur malgré l’amertume de la défaite.

Le nouveau président a pris ses fonctions, à lui maintenant de montrer son engouement pour continuer à faire évoluer l’Unprg comme il se doit et pour continuer à être fidèle à notre devise Unir Soutenir Agir.

Le bilan de ce congrès, comme ceux des deux précédents, est relativement positif. Les échanges constructifs entre présidents d’Ud apportent toujours de nouveaux éclairages et des solutions aux problèmes vécus par tous, majoritairement similaires, quelque soit les effectifs des Ud. Il permet aussi de relativiser sur l’évolution de notre Ud qui n’a pas à rougir de ses actions et de sa façon de fonctionner, preuve en est par le niveau atteint pour le recrutement.

Dans deux ans, le futur congrès permettra de fêter les 80 ans de l’ Unprg.

D’ici là des efforts sont encore à faire pour augmenter les effectifs et pérenniser ainsi l’ Ud02 en la rajeunissant et en y intégrant des personnels d’active encore peu enclin à nous rejoindre malgré l’investissement conséquent déjà réalisé.

Patrice Van Lancker, président de l’Ud02.