Une cagnotte pour un Garde républicain décédé en service

0

Une cagnotte est en ligne pour venir en aide à la famille de l’adjudant Richard Chretien du régiment de cavalerie de la Garde républicaine, décédé d’un malaise cardiaque en service le 8 août alors qu’il assurait son service de permanence au service vétérinaire du régiment de cavalerie. Après une intervention de nuit éprouvante qui n’a pas pour autant entaché sa jovialité, il s’est rendu à son domicile où il est décédé au petit matin d’une défaillance cardiaque.

Sur le même thème : Deux cagnottes pour les trois Gendarmes grièvement brûlés lors de l’explosion dans l’Allier

L’adjudant Chrétien avait 56 ans, était marié et avait deux enfants. Après l’école de Gendarmerie de Maisons-Alfort, Richard Chretien avait intégré le régiment de cavalerie de la Garde républicaine le 1er octobre 1987. Il était affecté au groupe vétérinaire de la Garde républicaine depuis le 1er janvier 2020.

Lien de la cagnotte

Notre camarade était un homme très apprécié, jovial et doté d'un sens aigu du devoir. Il mettait un point d'honneur à être très disponible et avait le goût du travail bien fait. Il était de ceux qui ne s'écoute pas, pas assez, dès lors que le service le sollicite” écrivent ses camarades de la Garde républicaine dans un texte accompagnant la cagnotte. 
La Voix du Gendarme et l'UNPRG adressent leurs condoléances attristées à la famille de l'adjudant Chretien et assurent de leur soutien ses camarades.