#RépondrePrésent : les Cadets de la Gendarmerie d’Île-de-France passent à l’action à Paris

0
264
Photo DU

Dans le cadre de l’opération #RépondrePrésent de la Gendarmerie, des cadets de la Gendarmerie d’île-de-France ont contribué à deux opérations de solidarité menées par le conseil régional d’Île-de-France et par la ville de Paris. Ils ont distribué des masques à des usagers de transports en commun et à des Parisiens et Parisiennes fragiles.

Ces actions font suite à un souhait du Directeur général d’impliquer les Cadets de l’Arme dans cette opération #RépondrePrésent indique dans un communiqué l’Anorgend, la fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la Gendarmerie nationale

Sur le même thème : Général Christian Rodriguez : la Gendarmerie est une institution repère en cas de crise

Ainsi, ce mardi 19 mai 2020, un détachement de trois Cadets de la Gendarmerie d’Île-de-France a contribué à deux opérations de solidarité menées par le conseil régional d’Île-de-France et par la ville de Paris.

Valérie Pécresse (Photo DU)

Le matin, ces jeunes camarades ont distribué, place de la Bastille, avec Valérie Pécresse, présidente du conseil régional d’Île-de-France, et Ariel Weil, maire du 4e arrondissement de Paris, 10 000 masques chirurgicaux destinés aux usagers des transports en commun franciliens.

La présidente du conseil régional et le maire du 4e n’ont pas manqué de saluer l’implication des Cadets dans cette opération de “ solidarité et d’unité républicaine ”.

L’après-midi, le détachement a procédé à la distribution de bons de retrait de masques en tissu lavable et de 400 masques chirurgicaux jetables aux habitants fragiles et aux habitants âgés, hors EPHAD, du 2e arrondissement de Paris. (*)

Ce dispositif des “ Cadets de la Gendarmerie d’Île-de-France ” porté par la région de Gendarmerie d’Île-de-France, l’académie de Versailles et la fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la Gendarmerie nationale (ANORGEND) vise à préparer des jeunes citoyens français âgés de 17 à 21 ans recrutés sur des critères scolaires, sociaux et géographiques, aux concours et sélections de la Gendarmerie tout au long de l’année scolaire grâce à un accompagnement aux concours et des stages de découverte de la gendarmerie et de ses métiers.

(*)  Les cadets ont offert leur insigne de promotion à Valérie Pécresse, à Ariel Weil,et Jacques Boutault, qui l’ont évidemment arborée!