Pyrénées-Orientales : commémoration des évènements d’Ouvéa (Nouvelle-Calédonie)

0
536

À l’initiative de l’Unprg Ud66, et avec l’appui logistique de la mairie de Perpignan, une cérémonie s’est déroulée le 21 avril pour commémorer les événements tragiques du 22 avril 1988 à Ouvéa (Nouvelle-Calédonie).

Sur le même thème : Les anciens de l’escadron d’Antibes rassemblés le 22 avril, 35 ans après les terribles évènements d’Ouvéa

Cette cérémonie s’est déroulée en présence d’une belle représentation de l’Unprg Ud66, du lieutenant-colonel Christophe Corréa, délégué militaire départemental des Pyrénées Orientales, des délégations de l’Union nationale des parachutistes (UNP), des Amis de la Gendarmerie (représentés par le général Christian Lagarde), du Souvenir Français (représenté par le général Gilles Glin), des médaillés militaires, du Comité d’entente et de coordination des anciens combattants et victimes de guerres 66, de l’Association nationale des officiers de réserves de l’Armée de l’Air et de l’Espace, de l’Union nationale des combattants (UNC), ainsi que d’autres associations patriotiques. Sept porte-drapeaux étaient alignés autour du monument.

Richard Cartoixa, président Unprg Ud66 entouré de ses deux porte-drapeaux et d’une partie de son conseil d’administration.

Après un rappel, par Gilbert Lucas, président adjoint de l’Unprg Ud66, du massacre des quatre Gendarmes de la brigade de Fayaoué, d’un cinquième grièvement blessé, de la prise en otage de 27 Gendarmes et de la mort des deux militaires du 11ème Choc à Gossanah lors du premier assaut pour libérer les otages, un premier dépôt de gerbe a été fait par Richard Cartoixa, président de l’Unprg Ud66 et le lieutenant-colonel Christophe Corréa.

Richard Cartoixa, président Unprg Ud66 et le lieutenant-colonel Christophe Corréa.

S’en est suivi un second dépôt de gerbe, par Sandrine Gogor-Such et Michèle Martinez, députées des Pyrénées Orientales, puis un troisième par Edouard Gebhart , adjoint chargé des anciens combattants de la mairie de Perpignan.

Richard Cartoixa, président Uunprg Ud66, Edouard Gebhart, adjoint au maire de Perpignan délégué aux anciens combattants, Sandrine Gogor-Such et Michèle Martinez, députées des Pyrénées Orientales, le lieutenant-colonel Christophe Corréa, délégué militaire départementale des Pyrénées-orientales

De nombreuses personnes, familles ou adhérents d’associations patriotiques étaient également présentes pour cet hommage, dont certaines ont découvert l’ampleur de cette tragédie suite au récit fait par le président adjoint de l’Unprg Ud66.

N’oublions pas le sacrifice des Gendarmes Edmond Dujardin, Daniel Leroy, Georges Moulie, Jean Zawadeski, et des militaires du 11ème Choc, l’adjudant Régis Pédraza et le soldat Jean-Yves Veron.

Patrick Contreras, secrétaire adjoint de l’Ud66.

Crédits photos : Christiane Fleuret