Morbihan : La gendarmerie mobile présente ses capacités d’intervention.

Le jeudi 21 novembre, répondant à l’invitation du chef d’escadron Gaël Faure, 40 membres de l’Union nationale des personnels et retraités de la gendarmerie (Unprg-Ud56) et des amis de la gendarmerie du Morbihan, ont assisté à des démonstrations dynamiques et des présentations statiques des capacités d’intervention de l’escadron 15/3 gendarmerie mobile de Vannes (56).

Une démonstration dynamique, exécutée en deux phases, illustre la gradation de l’action des forces de sécurité intérieure. Une première de maintien de l’ordre face à une manifestation perturbée par des activistes violents. Une seconde de rétablissement de l’ordre. Lors d’une opération judiciaire, les gendarmes mobiles appelés en renfort ont essuyé des tirs d’armes à feu.

Le directeur de l’exercice, le major Dominique Turpin, puis le commandant de l’unité le chef d’escadron Gaël Faure, ont respectivement expliqué la doctrine française du maintien de l’ordre. Elle concilie liberté de manifester et respect de l’ordre public. L’usage de la force repose sur les principes d’absolue nécessité et de gradation ainsi que de réversibilité.

À l’issue de ces démonstrations dynamiques, les visiteurs ont pu suivre des présentations des matériels et véhicules. Ils ont pu échanger avec les militaires. Ils ont particulièrement apprécié ces échanges concrets avec les Gendarmes de terrain, qui leur ont expliqué avec passion leur métier au quotidien. Ils ont découvert la salle de traditions de l’escadron, présentée par major Thierry Faramus.

Les visiteurs ont participé à un repas au mess, dans une ambiance conviviale. L’occasion pour Jean-François Stephan, président de l’Unprg-Ud56 et Roland Le Ny président des amis de la gendarmerie 56, de remercier chaleureusement le chef d’escadron Gaël Faure et ses personnels pour l’invitation, l’accueil et la disponibilité.

La cohésion entre Gendarmes et retraités dans le Morbihan, n’est pas un propos incantatoire, mais une réalité qui ne se décrète pas mais s’obtient par de telles rencontres.

Jean-François Stephan, président UD56.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here