Maine-et-Loire : Raymond Ogeron est parti

0
119
Photo DR

Raymond Ogeron, une figure des retraités de la Gendarmerie de Maine-et-Loire est parti.

Sur le même thème : In Mémoriam : ils et elles nous ont quittés en janvier

Né à Saint-Augustin-des-Bois (49), Raymond s’est éteint dans sa 96ème année à Bécon-les-Granits (49) le 9 janvier. Ouvrier agricole, il endosse l’uniforme de garde mobile pour sa première affectation à Bergerac (29). Il épouse Marguerite le 30 novembre 1944 : 4 enfants sont issus de cette union. En 1951, il est détaché pour le maintien de l’ordre en Algérie puis en 1956 au Maroc. De retour en 1957, il rejoint la brigade de Saint-Laurent-des-Autels (49). Il en ferme d’ailleurs les portes. Il intègre la brigade de Candé (49) puis celle de Seiches-sur-le- Loir (49) où il fait valoir ses droits à la retraite. Raymond se retire alors sur Bécon-les Granits.

Il a la douleur de perdre son épouse en 2013.

Raymond Ogeron était décoré de la médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l’ordre en AFN et de la médaille militaire. Les porte-drapeaux des amicales AFN et celui de l’UNPRG UD49 lui ont rendu hommage lors de la cérémonie religieuse en l’église de Bécon-les-Granits le 13 janvier.