Le général Bonneau à la tête de la région Bretagne, le général Kim lui succède comme DOE

0
1582
Les généraux Hubert Bonneau et Olivier Kim (montage LVDG)

Le mercato des généraux se poursuit et touche à sa fin. Dernières nominations en date et pas des moindres : succédant au général de corps d’armée Pierre Sauvegrain, le général de corps d’armée Hubert Bonneau, directeur des opérations et de l’emploi (DOE) est nommé commandant de la région Bretagne et de la Gendarmerie pour la zone de sécurité ouest. Le général de division Olivier Kim, général adjoint au major général lui succède.

Le général Hubert Bonneau, 54 ans, saint-cyrien, Breton, ancien du lycée naval de Brest, revient à Rennes où il a commandé la section de recherches. Il a commencé son parcours à la tête d’un peloton à l’escadron de gendarmerie mobile de Luçon (Vendée) en Vendée en 1990 avant de rejoindre l’Escadron parachutiste d’intervention de la Gendarmerie nationale (EPIGN) qu’il a commandé. Chuteur opérationnel, il aussi commandé le GIGN avant d’être responsable de la sécurité diplomatique au ministère des affaires étrangères. Le général Bonneau a aussi commandé la compagnie de Papeete et le groupement de la Corse du Sud. Il a également été instructeur à l’EOGN.

Il est commandeur de l’ordre national du Mérite et titulaire de la médaille de la Gendarmerie.

C’est un autre chuteur opérationnel, -ils se comptent sur les doigts de la main dans la Gendarmerie- qui lui succède à la tête de la direction des opérations et de l’emploi. Le général de division Olvier Kim qui obtient sa quatrième étoile est âgé de 57 ans. Saint-Cyrien, (promotion Cadets de la France libre), ce Bourguignon né à Chalon-sur-Saône a commencé sa carrière à la tête du peloton blindé de l’escadron 6/11 de gendarmerie mobile à la Réole (33) avant de rejoindre au bout d’un an le GIGN avec lequel il a participé à l’opération de Marignane. Il a ensuite commandé la compagnie de Salon-de-Provence, le groupement de la Haute-Savoie, le bureau de la lutte anti-terroriste, la région Bourgogne-Franche-Comté à Dijon, la Gendarmerie prévôtale et les réserves de la Gendarmerie. Il a aussi au commandement des opérations spéciales (COS) à Taverny (95) comme officier de liaison et conseiller gendarmerie du général, commandant le COS.

Très décoré, le général Kim est notamment titulaire de la croix de la valeur militaire avec deux citations obtenues l’une à Marignane et l’autre en Afghanistan  où il a passé un an en qualité de conseiller technique et mentor du général Païkan Zamary, chef de l’afghan national civil order police (ANCOP). Il est également décoré de la Bronze Star des États-Unis d’Amérique et de la médaille d’honneur du ministère de l’Intérieur afghan.