Essonne : cérémonie de la Sainte-Geneviève

0

Le 24 novembre une cérémonie, organisée par le colonel Hugues Sublet, commandant le groupement de gendarmerie départementale de l’Essonne en union avec Bertrand Gaume, préfet de l’Essonne et de Paolo De Carvalho, maire de Dourdan, a été célébrée en hommage à Sainte Geneviève, Patronne des Gendarmes. En présence de nombreuses personnalités tant civiles que militaires un office religieux a été célébré par deux prêtres de la paroisse et deux aumôniers. La présence de musiciens de la garde Républicaine, représentée par un groupe de sonneurs, nous a permis d’apprécier des airs joués au cor de chasse magnifiquement rehaussés par la sonorité de l’église Saint-Germain-d’Auxerre.

Une douzaine de porte-drapeaux était également à l’accueil des personnalités puis dans le chœur de l’église et parmi eux le porte-drapeau de l’Unprg (Jean-François Lacointe). A l’issue de l’office religieux, une réception a eu lieu au centre culturel René Cassin. Paolo De Carvalho commence par un discours d’accueil et de remerciements à l’ensemble des autorités, des porte-drapeaux et des personnels d’active qui ont participé à la cérémonie, mais aussi au personnel de la mairie qui a fait un travail important pour assurer la réussite de cette matinée. Le colonel Hugues Sublet remercie également tous les participants et fait un bilan des délits les plus constatés en diminution pour certains (cambriolages qu’il attribue au travail à domicile plus fréquent qu’avant Covid-19 et à l’action menée entre Gendarmerie et habitants des communes rurales dans le cadre de l’opération voisins vigilants menée entre la Gendarmerie et les maires des communes) et en augmentation pour d’autres (violences faites aux femmes et aux enfants – stupéfiants – violences en général). Enfin le Préfet de l’Essonne estime que tout a été dit par ses prédécesseurs et confirme leurs propos. Le Maire de Dourdan prie tous les participants encore présents à se rendre dans une des salles du complexe pour y partager un pot de l’amitié, ce qui clôt la manifestation.

Bernard Moulon, président de l’Ud91.