Décès tragique d’un Gendarme de Tessy-Bocage (Manche)

4
182
In memoriam bougie
Bougie la Voix du Gendarme

Un Gendarme de la brigade de Tessy-Bocage (Manche) est décédé tragiquement. Olivier avait 34 ans, était célibataire et sans enfants.

Sur le même sujet : Mort d’un Gendarme de l’Isère, le suicide privilégié

Selon nos informations, son corps a été découvert ce mardi matin dans son logement de service et il aurait utilisé son arme de dotation pour commettre l’irréparable.

Affecté à Tessy-Bocage depuis deux mois

Il était affecté depuis Juin dernier à la brigade de Tessy-Bocage (Manche) après 8 ans au 1er régiment d’infanterie de la Garde Républicaine, à Paris. Là, durant huit années, il a été affecté dans différents services de sécurité au Palais de l’Élysée a t-il expliqué à Ouest-France qui l’a présenté lors de son arrivée à la brigade en juin dernier.

Cinq ans en Ardèche comme Gendarme adjoint volontaire

Originaire de la Seine-Saint-Denis, il a servi pendant 5 ans comme Gendarme adjoint volontaire à la brigade de Privas, dans l’Ardèche avant de réussir le concours et d”intégrer l’école de Chaumont.

Ses anciens camarades de la Garde le décrivent comme serviable, souriant et toujours plein d’humour” écrit l’APNM Gendarmes & Citoyens sur sa page Facebook.

Hommage le 26 aout à Verneuil-en-Hallate (Oise)

La Voix du Gendarme adresse ses condoléances attristées à sa famille et assure ses camarades de son soutien.

Un dernier hommage lui sera rendu mercredi 26 août 2020 a 14 heures, en la salle communale place de Piegaro de Verneuil-en-Hallate, suivie de l’inhumation au cimetière annonce sa famille dans un avis de décès publié.

4 Commentaires

  1. c’est navrant! et le cas n’est pas isolé depuis quelques années! Petit-fils de gendarme, je me demande comment aujourd’hui on peut supporter de disposer des moyens pour maintenir l’ordre tout en ayant ordre de ne pas s’en servir à cause de scrupules démocrades mal placés, mais bien placés du point de vue de la pègre! Sans parler d’une justice aberrante, politisée à l’évidence, à l’instar des journalistes modernes… Un espoir cependant : les faits étant têtus et récidivants dans les faits divers, je crois que les 2 années à venir seront déterminantes, décisives, et qu’enfin nous reprendrons le droit chemin, quitte à mettre un binôme ou un triumvirat à la tête du pays plutôt qu’un seul homme, dont on a vu les limites dans tous les domaines.

Les commentaires sont fermés.